Prévisions & Suivi en temps réel

Retour de conditions anticycloniques, de la chaleur et du vent !

Ce soir et la nuit prochaine, des orages et des pluies sont attendues sur le nord de la Lozère, de l'Aubrac à la Margeride notamment. Sur ces secteurs, des cumuls localement significatifs et de la grêle sont possibles. Partout ailleurs sur notre région, le risque d'averses sans être totalement écarté semble très faible et les cumuls seront de toute façon anecdotique. La sécheresse s'aggrave inexorablement.

Entre demain samedi et dimanche après-midi, des passages nuageux circuleront par moments mais la probabilité de pluie s'annonce à nouveau marginale. Les détails sont à consulter dans la rubrique prévisions du site www.meteolanguedoc.com. Une dégradation plus active est attendue entre dimanche soir et lundi mi-journée sur une grande partie de la France, consécutive au balayage d'un système dépressionnaire sur le nord du pays : 

Sur la carte ci-dessus, qui représente l'un des scénarios les "plus optimistes" pour celles et ceux qui espèrent la pluie, nous pouvons voir que les plaines et les littoraux seraient globalement en marge de l'activité principale, avec des cumuls de 1 à 3 mm, localement 5 mm. De façon objective, ces cumuls modélisés nous semblent surestimés. En effet, mistral et tramontane vont se lever avec des rafales de 30 à 50 km/h qui assécheront la masse d'air.

Dans ce contexte, quelques averses sont probables lundi mais les cumuls devraient plutôt se situer entre 0 et 2 mm sur les plaines, ce qui est anecdotique. Les reliefs seront un peu mieux exposés avec des cumuls de 2 à 5 mm, rarement 10 mm, surtout de l'Aveyron à la Lozère. En bref, cette mince occasion de pluie devrait être une désillusion de plus pour la nature qui continue de se dessécher. A partir de mardi, les pressions vont repartir à la hausse : 

Entre le 14 et le 20 août au moins, les régions Méditerranéennes ont de grandes probabilités de rester sous l'influence d'une dorsale anticycloniques remontant du sud. Par ailleurs, des dépressions vont continuer de circuler entre la Grande-Bretagne et l'Allemagne. Ce contexte est connu pour favoriser la mise en place d'un vent modéré sur les régions Méditerranéennes (mistral/tramontane).

Dès lors, nous misons sur la poursuite de conditions ensoleillées, chaudes à très chaudes et surtout toujours aussi sèches. La menace "incendie" va continuer de se renforcer sur tout l'arc Méditerranéen. C'est pourquoi il est impératif de suivre les consignes des autorités compétentes. D'ici le 20 août, les températures devraient graduellement augmenter, atteignant ou dépassant à nouveau les 35°C ! 

Partager sur