Prévisions & Suivi en temps réel

Retour d'un temps maussade avant une possible baisse des températures

Que ça fait du bien de retrouver le soleil sur notre région ! Après les dramatiques inondations des derniers jours, il est vrai que nous avons vite oublié la longue sécheresse et accueillons avec plaisir notre ciel bleu azur typique du Sud de la France. En revanche, nous espérons que vous avez bien profité de ces journées ensoleillées car les nuages vont être rapidement de retour. L'automne est bien là et pourrait bien le faire ressentir avec une possible baisse sensible des températures. Explications dans l'article ci-dessous.

Commençons par ce dimanche. Dès le lever du jour, les entrées maritimes seront nombreuses notamment sur le Roussillon et l'Hérault en débordant sur la pointe Sud du Gard. L'après-midi, un voile nuageux accompagnera ces nuages marins et le ciel finira de couvrir les secteurs qui profitaient encore d'éclaircies. Nous vous rassurons tout de suite, ces entrées maritimes resteront totalement inoffensives.

 Source : Météociel

Cette carte illustre l'accumulation de pluie prévue d'ici jeudi. On remarque que notre région restera bien à l'écart avec très peu de pluie. Ces dernières seront plus présentes près des Pyrénées mais les cumuls restent faibles. Amorcé dimanche, la début de semaine prochaine sera encore nuageux mais finalement peu pluvieux avec tout au plus de faibles précipitations intermittentes (détails dans les prévision sur notre page d'accueil).

La deuxième partie de la semaine est encore incertaine. En effet, une descente d'air froid devrait se former sur l'Europe Centrale. Son extension vers la France possède encore une fiabilité médiocre. Une légère baisse des températures semble acquise mais elle est plus ou moins marquée et accompagnée de vent selon les différents modèles.

Source : Infoclimat

Sur la carte ci-dessus, chaque trait représente un scénario possible de l'ensemble des scénarios du modèle GEFS. Ne tenons pas compte des pointillées et intéressons nous au trait solide qui plonge sur la France. Celui-ci correspond au secteur où il fera 0°C à 850 hPa soit environ 1500 mètres d'altitude. Ainsi, on remarque que les scénarios les plus froids font plonger le 0°C jusqu'au Languedoc tandis que d'autres modélisations plus douces font passer ce tracé au niveau de la Belgique.

Cela donne encore des différents de plusieurs centaines de kilomètres pour des conséquence bien différentes. Nouvel exemple ci-dessous avec les températures prévues pour le jeudi 31 octobre par le modèle Américain GFS à gauche et par le modèle Européen CEP à droite.

Source : Météociel / Kachelmanwetter

Il s'agit un peu des deux extrêmes avec des températures maximales qui atteindraient 8 à 13°C sur notre région selon le modèle GFS et cela accompagnées d'un mistral et d'une tramontane qui accentueraient le ressenti de froid. Sur CEP, les températures seraient nettement plus douces avec 15 à 18°C de manière générale. Difficile encore de trancher mais nous aurions tendance à pencher pour un scénario intermédiaire, un peu plus frais et temporairement venté. En soit, un vrai temps pour une fin octobre !

Partager sur