Prévisions & Suivi en temps réel

Quel est le risque de vague de froid pour la fin décembre ?

Difficile de parler de froid et encore plus de vague de froid quand on voit les prévisions de ces prochains jours. En effet, l'anticyclone s'installe durablement sur notre pays avec pour conséquence une longue période ensoleillée sur notre région. La fraicheur sera présente avec des gelées fréquentes sur les secteurs à l'abri du vent. Cette fraicheur sera rapidement balayée par la douceur en cours de journée. Rien d'exceptionnel en soit. C'est même une situation classique que nous rencontrons souvent en hiver avec un anticyclone qui maintient l'air près du sol. Nous avons donc des phénomènes d'inversion thermique où la température est plus douce sur les reliefs qu'en basses plaines. Cela était le cas ce matin avec des gelées en plaines tandis que la minimale était de 6°C au sommet de l'Aigoual.

Ce temps anticyclonique devrait donc persister plusieurs jours et ce, au moins jusqu'à ce week-end nous garantissant un temps calme et sec. Cette période plus douce ne remet absolument pas en cause notre tendance pour la fin de mois. Plus encore, elle confirme le potentiel. La mise en place de hautes pressions sur l'Europe est un passage logique avant un changement de temps probable. Explications.

Carte : Tropicaltidbits

Le futur positionnement de l'anticyclone qui s'installe actuellement sur notre pays sera déterminant pour la probabilité de vague de froid à la fin du mois. En réalité, les différents modèles à notre disposition sont en accord pour voir cet anticyclone stagner plusieurs jours sur l'Europe de l'Ouest avant de progressivement s'élever vers le Royaume-Uni puis l'Islande/Scandinavie. Dans un premier temps, l'air froid restera bloqué sur la Russie mais si cet anticyclone venait à s'élever, cela laisserait le champ libre aux basses pressions de débouler de l'Est (voir scéma ci-dessus). C'est exactement la configuration d'un "Moscou-Paris". Ainsi, si l'échéance peut paraitre lointaine (changement de temps possible autour de Noël), en réalité elle début dès maintenant avec la mise en place des hautes pressions.

Ce type de configuration à l'échelle de l'Europe peut être bien vu de nombreux jours à l'avant et c'est bien ce qui semble être le cas ici. Nous estimons que la probabilité d'avoir une configuration à vague de froid sur l'Europe est importante pour la fin du mois de décembre et potentiellement jusqu'en début d'année 2022. Il pourrait s'agir d'un froid sec sur une grande partie de la France. Ce froid pourrait être plus perturbé près de la Méditerranée. De la neige entre Noël et le jour de l'an ? C'est sans doute la plus belle opportunité d'en avoir à ce moment de l'hiver depuis des années. Quasiment tous les signaux sont "au vert". Restons prudents car un simple décalage d'un centre d'action et la pluie tombe avec 1°C ou la sécheresse s'impose avec un froid puissant mais venté. Bien entendu, ce genre de détails reste à voir à une échéance plus courte.

Carte : Tropicaltidbits

Nous vous laissons apprécier cette anomalie de températures ci-dessus où ont voit le froid gagner une large partie de l'Europe pour la période entre le 26 décembre et le 2 janvier. On voit déjà arriver de loin (très loin) les "c'est normal qu'il fasse froid c'est l'hiver". Évidemment, ici nous parlons d'un potentiel de vague de froid avec des températures très largement sous les normales pour une fin décembre, des jours sans dégel, des risques de neige en plaines, etc. Le dernier potentiel plus ou moins équivalent avec un signal aussi net date de février 2018 et nous pensons que beaucoup se souviennent de la conclusion de cette période avec un important épisode neigeux.

La différence avec le potentiel ce cette fin de mois de décembre est que le froid pourrait persister. Nous sommes uniquement en début d'hiver contrairement en 2018 où le redoux avait vite pris le relais. Ne tirons pas de conclusion avant que cela se confirme mais il est certain que l'ensemble des paramètres à notre disposition sont clairement orientés vers une probable vague de froid digne de ce nom sur l'Europe dont la France pour la fin de mois et probablement jusqu'à début janvier.

Partager sur