Prévisions & Suivi en temps réel

Quel est le risque d'orages ces prochains jours ?

Notre région échappe de manière générale à la canicule. Toutefois, les disparités sont importantes d'un point à l'autre d'un même département. Nous l'avons vu ces derniers jours, l'humidité est importante dans l'air ambiant. Cela se traduit par des entrées maritimes ou brumes tenaces près du bord de mer avec des températures qui ne décollent pas et restent < 25°C. Dans le même temps, le soleil s'impose franchement dans l'arrière-pays et les maximales ont dépassé les 37°C avec un ressenti également lourd en raison d'un taux d'humidité élevé.

Ce temps lourd et humide devrait perdurer une bonne partie de la semaine. Nous le devons actuellement à un contexte de marais barométrique. Cela signifie que la pression est assez "molle" ni très dépressionnaire ni trop anticyclonique. Ainsi, il y a peu d'échange et de brassage dans l'air. L'humidité n'est pas chassée et s'installe durablement sur notre région. Ce flux marin devrait même s'accentuer avec l'arrivée d'une goutte froide.

Source : Tropicaltidbits

On la remarque bien (en bleu sur l'animation ci-dessus), la goutte froide va se former sur l'Atlantique pour glisser vers le Portugal et le Nord de l'Espagne. Tournant dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, cette dépression va accentuer le flux marin, lourd et humide sur l'ensemble de la France. Elle sera aussi responsable de plusieurs dégradations entre Espagne et France. Avec une instabilité importante, il faudra s'attendre à des perturbations orageuses localement fortes. Mais qu'en est-il de notre région ? Sans souhaiter la grêle, la pluie serait la bienvenue.

Plus proche de la goutte froide, la façade Ouest du pays (et zones aux alentours) sera la plus concernée par le risque orageux pour la semaine qui arrive. Ce temps plus perturbé pourrait déborder de temps à autre sur une grande partie de la France. Toutefois, si on regarde l'accumulation de pluie jusqu'à samedi prochain, on remarque que les régions méditerranéennes pourraient être les régions les moins arrosées.

Source : Météociel

Pour l'instant, aucune dégradation généralisée n'est attendue sur nos départements. Les reliefs seront les plus exposés que ce soit les Pyrénées ou les Cévennes avec des orages assez fréquents en Lozère notamment. En ce qui concerne les plaines et littoraux du Roussillon et du Languedoc, quelques averses ou orages localisés ne sont pas exclus en cours de semaine mais cela restera localisé et certains secteurs pourraient rester au sec. Les nuages bas resteront tenaces près de la mer, encore plus entre l'Ouest e l'Hérault, l'Aude et les Pyrénées-Orientales.

A l'heure de rédaction de cet article, la journée la plus instable pourrait être jeudi avec un risque d'averses et d'orages localisés. Toutefois, cela devrait encore évoluer car ce type de goutte froide est toujours difficile à bien cerner précisément. En tout cas, ces salves orageuses à l'échelle du pays feront progressivement baisser les températures dès jeudi.

Cartes : Météociel

Partager sur