Prévisions & Suivi en temps réel

Projections météo pour le week-end et la semaine : encore de la chaleur en Méditerranée !

Nous venons de connaître la journée la plus chaude de cet épisode caniculaire, avec des maximales exceptionnelles qui ont dépassé les 40°C sur de vastes secteurs du Gard, de l'Hérault et de l'Aude, localement jusqu'à 42°C ! Le programme météo pour les jours à venir est sans appel : le paroxysme caniculaire est passé, mais les chaleurs vont se maintenir sur notre région. Ailleurs en France, il va encore fait très chaud demain samedi, puis les fortes chaleurs vont s'atténuer en se décalant vers l'Est dimanche.

Pour demain samedi et dimanche, sur les régions méditerranéennes, nous aurons un temps bien ensoleillé en général avec quelques nuages bas sur les plaines littorales. Dimanche matin, ces nuages bas vont gagner l'Aude. Vous l'aurez compris, le flux de sud va nettement s'accentuer, favorisant le retour de bonnes brises marines et conséquemment de températures plus tempérées en journée. Toutefois, le ressenti va devenir très lourd, car même si les thermomètres seront moins hauts en journée, les taux d'humidité seront beaucoup plus élevés. 

Les minimales seront généralement voisines de 18/20°C dans l'intérieur des terres et 20/22°C sur les littoraux. Quant aux maximales, nous aurons au plus chaud de la journée 27/29°C en bord de mer et 31/33°C dans les plaines intérieures des Pyrénées-Orientales, de l'Aude et de l'Hérault (localement 34°C sur l'Est Hérault). Le Gard va rester comme souvent plus chaud, avec 33/35°C dans les terres, localement 36/37°C en limite du Vaucluse et de l'Ardèche. Lundi, nouveaux nuages bas entre l'Ouest de l'Hérault, l'Aude et le nord des PO.

Ailleurs, le soleil brille. On a encore de bonnes brises marines. Les T°C max redeviennent assez ordinaires avec une trentaine de degrés dans l'intérieur des terres. Le milieu de semaine est plus incertain, en lien avec la mise en place d'une goutte froide sur le proche Atlantique. Si cette goutte froide s'approche, des orages sont à prévoir associés à une baisse des températures plus flagrante (scénario qui n'est pas le plus probable actuellement). Si elle reste à distance, le flux de sud va à nouveau se réchauffer, sans commune mesure avec ce que l'on connaît actuellement. C'est le scénario le + plausible pour nos plaines. 

Dans ce scénario, de violents orages se produiraient entre le sud-ouest, le massif-central et le nord-est de la France. Ces orages, précédés d'air caniculaires, risquent de générer des phénomènes de grosse grêle, de pluies intenses et de rafales de vent destructrices. A l'heure actuelle, la probabilité de débordements sur nos plaines est inférieure à 25/30% ! Quelques cellules devraient tout de même circuler sur les reliefs de l'Aveyron/Lozère. Nous aurions par contre un risque de températures > 35°C dans l'intérieur des terres, particulièrement sur le Languedoc.

La semaine prochaine sera surement moins chaude (en comparaison avec la journée qui vient de passer) mais nous serions quand même avec des maximales quotidiennement supérieures à 30°C en plaine et une probabilité de voir la sécheresse s'accentuer encore plus importante. 

Partager sur