Prévisions & Suivi en temps réel

Programme météo pour la semaine : amélioration lente !

Ce dimanche en fin d'après-midi, des précipitations copieuses se déclenchent sur notre région, parfois accompagnées d'orages. Pour la nuit à venir, la dépression Ibérique va glisser progressivement vers la Méditerranée occidentale. Elle va donner des pluies assez marquées sur le Gard et l'Hérault, ainsi qu'en Cévennes, avec un faible risque d'orages. Sur l'Aude et les Pyrénées-Orientales, des averses sont encore attendues également, nombreuses dans l'arrière-pays.

Demain lundi, la dépression sera sur la Méditerranée. Elle va favoriser un retour d'occlusion sur notre région, avec des pluies régulières toute la journée sur la Lozère, alors qu'en plaines il va s'agir d'averses le matin, puis de précipitations faibles mais continues l'après-midi au moins sur le Gard, l'Hérault et l'Aude. Des averses sont possibles sur les PO, mais un peu moins régulières. Cumuls en 36h significatifs : 

Pour mardi, une amélioration relative est attendue. Elle sera temporaire, caractérisée par de belles éclaircies en plaines malgré un voile nuageux encore présent par moments. En bref, le ressenti ne sera pas parfaitement ensoleillé mais plutôt mitigé. En Lozère, le temps restera plus mitigé. Durant cette journée, les maximales vont légèrement remonter avec généralement 20 ou 21°C en plaines l'après-midi.

Pour mercredi, une nouvelle dépression va lentement glisser vers l'Espagne. Elle va favoriser le retour d'un vent marin sur notre région, avec conséquemment la multiplication des passages nuageux. Nous attendons sous ces nuages de nouvelles averses, plus nombreuses entre l'Hérault, le Gard et les Cévennes : 

Nouvelle accalmie pour jeudi, avec certes des passages nuageux mais un temps normalement plus sec. Pour vendredi, une énième dépression va glisser près de l'Espagne. Dans ce contexte, nous attendons une autre dégradation sur notre région, accompagnée de nombreux nuages et de petites pluies. En cours de week-end prochain, la dépression va progressivement se résorber.

Nous connaîtrons alors un assèchement de la masse d'air, avec le retour progressif de quelques éclaircies. Pour le vrai "beau temps" il faudra attendre au moins la semaine suivante, au conditionnel pour le moment...

Partager sur