Prévisions & Suivi en temps réel

Prochaines journées printanières avant une suite plus incertaine !

Nous vous l'annonçons depuis plusieurs jours, ça bouge côté météo. Les centres d'actions évoluent grandement mais la grande question est : est-ce que cela nous concernera ou pas ? En effet, jusqu'à présent, le vortex polaire est resté concentré sur le Pôle Nord. Cela reste assez logique lors de l'hiver bien que sa constance fut assez remarquable cette année. Avec l'arrivée du printemps, le vortex polaire va naturellement perdre en vigueur. C'est ce qui devrait se passer le week-end qui arrive. Avant de voir cela en détails, intéressons-nous aux prochains jours qui s'annonce globalement printaniers.

En effet, les hautes pressions s'installent sur la France. Les nuages étaient encore nombreux ce lundi en lien avec une goutte froide qui concerne l'Espagne. Les nuages seront tenaces demain sur le Roussillon alors que le soleil s'imposera plus largement en cours de journée sur le Languedoc. Cela se ressentira sur les températures.

Carte : Météociel

Les maximales peineront à atteindre les 15°C sous les nuages alors que nous devrions avoir 18 à 20°C notamment sur le Gard où le soleil brillera plus largement. Mercredi devrait être la plus belle journée à l'échelle de la région. Les conditions ensoleillées s'imposeront du matin au soir sur quasiment la totalité de nos départements. On notera seulement des cumulus qui bourgeonneront dans l'après-midi à proximité des reliefs. Une averse isolée n'est pas exclue sur les Pyrénées. Côté vent, le marin soufflera faiblement et aura une influence sur les températures.

Avec une mer encore fraîche, les brises limiteront la hausse du thermomètre sur les littoraux alors que les températures s'envoleront dans l'intérieur des terres. Ainsi, nous pourrions avoir 15°C sur les plages mais 20°C dès les premières plaines et peut-être 22 à 23°C dans l'arrière-pays.

Carte : Météociel

Jeudi sera assez similaire à la différence que des entrées maritimes pourront être présentes uniquement sur les littoraux. Vendredi pourrait être plus humide avec des nuages bas qui gagneraient du terrain. La fiabilité est plus moyenne sur ce point. Concentrons-nous maintenant sur l'évolution du temps attendu pour la fin du mois. Une brèche devrait s'ouvrir sur le vortex et un puissant anticyclone devrait s'installer sur la Scandinavie. Un flux d'Est devrait se mettre en place.

Une descente d'air froid semble acquise sur une partie de l'Europe. Toutefois, les derniers scénarios laissent entrevoir que l'air froid aurait du mal à traverser toute l'Europe (en partant de la Russie) pour atteindre la France. Exemple avec le schéma ci-dessous.

Carte : Tropicaltidbits

On remarque bien l'élévation de l'air (relativement) doux vers la Scandinavie. Un temps potentiellement plus frais n'est pas exclu sur un partie de la France mais avec cette situation, nous devrions à peine le ressentir dans notre région. L'Europe centrale semble plus en ligne de mire. Tout cela est sous conditionnel que ce scénario se confirme. Il est actuellement majoritaire mais n'est pas écrasant avec encore d'autres possibilités.

Partager sur