Prévisions & Suivi en temps réel

Prévisions pour les prochains jours en Méditerranée

La météo est on ne peut plus ennuyante en ce moment, mais nous profitons globalement de journées ensoleillées. Pour demain dimanche, nous attendons des nuages bas et brumes plus nombreux en matinée sur les plaines de la région, alors que le soleil s'annonce plus généreux dans l'arrière-pays ainsi que sur les reliefs. Au fil des heures de la matinée, lentement, les nuages bas vont se dissiper progressivement.

Durant l'après-midi, les nuages bas vont se dissiper progressivement mais nous attendons un voile nuageux de plus en plus épais remontant d'abord sur les Pyrénées-Orientales, puis en direction de l'Aude et de l'Hérault. Le Gard et la Lozère seront touchés plus tardivement, en fin d'après-midi. Pour lundi, une dégradation de faible ampleur est attendue, en lien avec une dépression près de l'Espagne. 

C'est entre les Pyrénées-Orientales et l'Hérault que les nuages s'annoncent les plus épais, avec un risque d'averses. Les derniers scénarios voient l'essentiel des précipitations circuler en mer, dans le golfe du Lion. Le Gard et la Lozère pourraient globalement rester en marge des précipitations, bien que quelques gouttes soient possibles localement. Pour mardi, la dépression va s'éloigner vers le Portugal.

Le temps va probablement rester mitigé sur le Roussillon mais globalement le soleil devrait à nouveau s'imposer sur nos départements. Concernant les températures, notamment les maximales, elles vont à nouveau accuser une nette hausse si le ciel parvient à se dégager. Le modèle ARPEGE ci-dessous entrevoit des valeurs de 19 à 20°C sur les Pyrénées-Orientales, 20 à 22°C sur l'Aude, 22 à 24°C sur l'Hérault et 23 à 25°C sur le Gard. En Lozère, il y aurait plutôt 12 à 14°C sur les plateaux, sinon 17 à 19°C en vallées. 

Entre mercredi et jeudi, les scénarios hésitent encore ! Certains voient les hautes pressions regonfler et éloigner l'instabilité atmosphérique vers l'Espagne et le Portugal. En France, des nuages pourraient traîner un peu près de notre région mais la tendance seraient quand même à l'amélioration globale. Plus à long terme encore, nous misons sur le retour de l'anticyclone par l'Italie, gagnant peu à peu la France par l'Est.

Ces hautes pressions, visibles sur la carte ci-dessous, pourraient durablement se maintenir entre l'Italie et la France alors que les bas-géopotentiels dépressionnaires seraient plus tenaces sur l'Ouest de l'Espagne et le Portugal. Cela va dans le sens d'orages près de l'Espagne et sur les Pyrénées, alors que le temps serait plus ensoleillé et assez chaud sur notre région.

Partager sur