Prévisions & Suivi en temps réel

Prévisions météo saisonnières : une fin d'été orageuse ?

Actualisation des prévisions saisonnières pour l'été à venir du 14/07/2020 - 17h30. Comme souvent, nous vous proposons une nouvelle projection pour la fin juillet et le mois d'août à venir. En effet, les derniers scénarios évoluent et il semble que l'on se dirige vers un coup de chaleur potentiellement marqué, alors que nous connaissons pour le moment un début d'été on ne peut plus classique.

Pour la deuxième quinzaine de juillet, nous nous dirigeons vers une hausse des champs de pression atmosphérique sur toute l'Europe, dont la France. Conséquemment, de l'air de plus en plus chaud est attendu, avec une situation "non caniculaire" mais tout de même de très fortes chaleurs. Nous devrions dépasser les 30°C sur tout le pays et se rapprocher fréquemment des 35°C dans l'intérieur de la Méditerranée et du sud-ouest. 

Quant aux précipitations, elles vont se faire de plus en plus rares, se limitant à quelques orages surtout sur les montagnes. Un débordement ponctuel ne peut être écarté en plaine, près de la moyenne/haute vallée du Rhône, ou encore sur le sud-ouest, mais la probabilité reste très limitée. Pour début août, le dôme anticyclonique devrait persister, avec de l'air de plus en plus chaud.

Tendance dépressionnaire sur les îles Britanniques, ce qui induit que la dorsale anticyclonique serait bloquée près de la Méditerranée. Risque de canicule sur le tiers sud de la France dans cette configuration, avec des maxi qui devraient progresser entre 35 et 40°C du sud-ouest à la Med, 30 à 35°C par "assauts" sur le nord de la France. Régions près de la Manche plus fraîches et plus humides. Ailleurs, sec à très sec !

Ce temps anticyclonique et très chaud pourrait persister une bonne partie du mois d'août sur les deux tiers sud de la France, avec des coups de chaleur assez importants et assez peu d'orages (surtout en zones de reliefs). Temps demeurant plus perturbé en nord France, près de la Manche notamment. Pour la fin août, nous surveillerons un temps progressivement plus dépressionnaire... !

Ceci irait dans le sens d'une baisse des températures mais surtout du retour d'orages sur la moitié sud de la France, possiblement assez forts. Situation à confirmer. En résumé, nous nous dirigeons vers une accentuation des chaleurs et vers une sécheresse relative dans les prochaines semaines, avant une dégradation en fin d'été (assez classique en soit, mais absente ces dernières années). 

Partager sur