Prévisions & Suivi en temps réel

Prévisions météo : possible dégradation avec pluies ou orages en milieu de semaine prochaine !

Avant toute chose, un petit mot pour vos prévisions météo de ce week-end de Pâques sur l'arc Méditerranéen. Ce samedi, le soleil a brillé généreusement malgré quelques nuages élevés. Changement de programme pour demain dimanche avec un voile nuageux épais empêchant au soleil de se montrer. Quelques gouttes ou faibles averses sont possibles localement, rien de bien significatif. Températures en baisse, mais nous atteindrons souvent 18 à 20°C en plaine sous les nuages l'après-midi.

Ce lundi, le temps est assez mitigé avec une alternance d'éclaircies et de passages nuageux. On peut avoir localement quelques gouttes mais rien de bien méchant. Les températures maximales vont s'élever entre 20 et 22°C sur le Roussillon, 23 à 25°C sur le Languedoc, ponctuellement 26°C à Nîmes. Dans la nuit de lundi à mardi, une dégradation plus sensible devrait se mettre en place.

En effet, un nouveau système dépressionnaire va glisser de l'Islande en direction du golfe de Gascogne en milieu de semaine prochaine. L'emplacement de cette dépression va rester à affiner dans les prochaines heures mais le contexte météorologique général est favorable à la mise en place d'un flux de secteur Sud/Sud-Ouest en altitude depuis le Maroc jusqu'à la France. Au sol, les vents seraient orientés au secteur Sud-Est avec temporairement de bonnes rafales entre mardi et mercredi.

Dans ce contexte - et bien que nous préférons rester encore prudents au regard de l'échéance - les nuages vont se multiplier très rapidement dans la nuit de lundi à mardi, avec déjà des averses possibles. Mardi, aussi bien le matin que l'après-midi, des pluies pourraient remonter de Méditerranée sur une bonne partie du Languedoc-Roussillon et de la Provence. Il faudra surveiller l'instabilité de la masse d'air pouvant favoriser l'apparition de quelques cellules orageuses. A confirmer. Ces orages, s'ils se produisent, resteront d'intensité ordinaire.

Le modèle ARPEGE ci-dessus simule des quantités de précipitations voisines de 15 à 20 mm en général, parfois 30 à 40 mm notamment près des reliefs. Là encore, ces cumuls ne sont pas à prendre au pied de la lettre : ils dénotent seulement un potentiel. Une nouvelle dégradation - plus incertaine encore - est envisageable pour jeudi après-midi. Nous vous le confirmerons ultérieurement.

Autre nouvelle que nous souhaitions vous partager : le probable retour de l'anticyclone pour la toute fin avril. Les principaux modèles que nous utilisons entrevoient enfin le retour de conditions franchement anticycloniques sur notre pays, avec conséquemment un ensoleillement à la hausse, un risque orageux en baisse et des températures se dirigeant nettement à la hausse. Nous affinerons ce scénario d'ici là mais notez qu'il devient de plus en plus probable.

Partager sur