Prévisions & Suivi en temps réel

Prévisions incertaines : éventuellement le retour de la pluie dès ce week-end !

Vous l'aurez constaté : la prévisibilité météorologique est mauvaise au-delà de J3 en ce moment. La cause ? Le covid19 frappe également de plein fouet nos supercalculateurs. En effet, le trafic aérien étant été quasiment totalement supprimé, de nombreuses données aériennes qui enrichissent habituellement nos modèles de prévision sont indisponibles depuis maintenant plusieurs semaines. Résultat : les modèles seraient 15% moins fiables que d'habitude, selon de récentes études.

Nous vous remercions par avance pour votre indulgence ! Revenons-en au sujet principal : la pluie. Elle pourrait faire son retour dès ce week-end sur les régions méditerranéennes, si l'on en croit les derniers scénarios. En effet, un talweg dépressionnaire devrait se constituer entre l'Irlande et l'Espagne samedi, pivotant ensuite vers l'Ouest de la Méditerranée dimanche. 

Dans ce contexte, un flux de sud va se mettre en place, entre le Maroc, les Baléares et notre Languedoc-Roussillon. Dès lors, les nuages pourraient envahir notre région dès samedi, s'accompagnant des premières pluies dans l'après-midi surtout entre les Pyrénées-Orientales, l'Aude et l'Hérault. Les pluies arriveraient plus tardivement sur les plaines du Gard et de la vallée du Rhône.

Les précipitations pourraient se maintenir jusqu'en matinée de dimanche, avant de cesser. Si l'on se réfère au modèle ARPEGE ci-dessous, un "bon arrosage" est possible ce qui serait bon pour notre nature qui commence à ressentir une relative sécheresse superficielle. Toutefois, nous insistons bien sur l'incertitude des prévisions : si aujourd'hui les modèles sont en accord sur ce passage pluvieux, ils ne l'étaient absolument pas hier ce qui montre à quel point le scénario évolue rapidement en ce moment. 

Pour la semaine suivante, les incertitudes sont toujours grandes. Nous avons d'un côté le modèle GFS qui voit un système dépressionnaire centré sur l'Espagne avec conséquemment des précipitations nombreuses sur ce pays pouvant remonter par moments jusqu'aux régions Méditerranéennes. Il s'agit du scénario privilégié par nos services. De l'autre côté, les modèles CEP et GEM entrevoient une goutte froide arrivant de l'Est.

Dans ce cas, le risque de pluie et d'orages serait plus faible, mais les températures seraient plus froides, avec du gel possible sur le nord-est de la France, n'atteignant heureusement pas les régions Méditerranéennes. Nous misons sur une goutte froide située sur le sud de l'Espagne. 

Partager sur