Prévisions & Suivi en temps réel

Première tendance météo pour le week-end de Pâques

Le printemps est enfin là. Oui enfin car il a mis du temps à se montrer. Des records de non ensoleillement ont été battus sur la région alors que c'était plutôt l'inverse sur le reste de la France. Paradoxalement, ce non ensoleillement a été accompagné d'un temps très sec. Quelques épisodes pluvieux ont eu lieu, notamment et surtout sur l'ouest de l'Hérault mais de manière générale, la sécheresse s'est aggravée. A la date du 1er mars, le BRGM a publié l'état des nappes phréatiques. Alors qu'elles sont souvent à des niveaux élevés en France, le niveau est bas sur le Languedoc et la basse vallée-du-Rhône. En surface, le constat est le même. Le soleil est revenu et s'accompagne plus logiquement d'un temps sec.

Outre une perturbation très atténuée attendue demain vendredi et qui n'apportera que quelques gouttes ou de faibles averses très localisées, pas de "vraie" pluie en vue. Ce week-end s'annonce beau, calme et très doux avec des températures qui pourront atteindre ou dépasser les 20°C à l'ombre. Quelle est la tendance pour la suite et surtout pour le week-end de Pâques ?

Carte : Tropicaltidbits

Avant tout, nous parlons bien de tendance et non de prévision. Nous sommes encore à une échéance assez lointaine et des évolutions vont très certainement avoir lieu. Le but est surtout de dégager les grandes tendances des modèles à notre disposition. Ce que l'on constate sur la quasi totalité des modèles, c'est la mise en place d'un changement de temps entre le 31 mars et le 1er avril. En effet, un vaste système anticyclonique pourrait s'isoler entre Islande et Groenland. Cela ferait une barrière aux dépressions Océaniques. Ainsi, les basses pressions glisseraient plutôt de la Scandinavie vers l'Europe durant le week-end de Pâques.

C'est un régime de temps assez récurrent de notre hiver dont le dernier date de seulement quelques jours et qui nous a amené ce temps froid et venté. Pour autant, ce contexte peut avoir de nombreuses conséquences bien différentes les unes des autres. Nous allons essayé de les dissocier en deux grands groupes ci-dessous.

Cartes : Tropicaltidbits

Nous avons ci-dessus deux scénarios différents. Les deux partent du même constat : une bulle anticyclonique est positionnée entre Islande et Groenland (en rouge foncé sur la carte). Le scénario de gauche fait glisser les basses pressions par le Nord de l'Europe pour aller s'isoler vers l'Espagne voire le Portugal. Dans cette configuration, l'air frais en altitude viendrait se confronter à l'air plus doux qui circulerait en Méditerranée. Les températures resteraient plutôt douces mais le temps pourrait devenir plus perturbé avec des remontées de Sud plus humides. A droite, nous avons un autre scénario possible. Les basses pressions circuleraient plus à l'Est plutôt sur la France voire l'Italie.

Ce schéma apporterait un temps perturbé sur la France mais surtout plus frais. Ainsi, une nouvelle baisse des températures seraient envisagées avec un temps bien maussade pour ce week-end de Pâqyes. Au final, vous l'aurez compris, alors qu'un temps calme est attendu ces prochains jours, les choses vont évoluer pour début avril. Il est encore difficile d'annoncer précisément quelles conséquences aura ce changement de temps mais certains scénarios frais commencent à se montrer et c'est un signal que nous prenons en considération.

Partager sur