Prévisions & Suivi en temps réel

Poursuite du blocage anticyclonique sur le long terme !

Les semaines anticycloniques s'enchaînent de façon générale depuis le début de l'hiver. Pour la prochaine semaine, le blocage anticyclonique va rester centrer près des Açores, avec des géopotentiels atteignant une épaisseur > 590 DAM ce qui est remarquable à cette période de l'année. Cette dorsale anticyclonique prolonge son influence en direction de la France et particulièrement des régions Méditerranéennes.

Dans ce contexte, un flux zonal anticyclonique au sud de la France est attendu, alors qu'il sera davantage dépressionnaire sur le nord de la France. Conséquence immédiate : après un bref rafraîchissement que nous connaissons actuellement, le redoux va rapidement se faire sentir et les nuages pourraient rester assez nombreux. A titre d'exemple, le modèle GFS voit une température à 850 hPa (l'équivalence d'environ 1500 m) varier entre 0 et 8°C au gré des ondulations. 

En bref, l'ennui météorologique va se poursuivre sur notre région. Nous surveillerons en milieu de semaine prochaine (échéance assez lointaine = prudence) une éventuelle dégradation ordinaire balayant la France du nord-ouest vers le sud-est (voir carte ci-dessous). Elle donnerait de faibles pluies en plaine, alors que nos reliefs pourraient profiter de quelques chutes de neige... y compris la Lozère qui est totalement dégarnie d'or blanc en ce moment.

Bien évidemment, cela sera largement à confirmer d'ici là... Concernant les températures au sol, pour le week-end à venir, les minimales vont rapidement remonter au-dessus de 5 à 7°C en plaine, voire au-dessus de 8 ou 9°C en début de semaine prochaine, pour des maximales de 13 à 14°C ce week-end et plus de 15°C la semaine prochaine. Ces valeurs vont se situer 3 à 5°C au-dessus des moyennes saisonnières. Nous pourrions renouer très temporairement avec des températures de saison au gré des ondulations, mais rarement plus de 24h. 

Pour nos amis agriculteurs, notez qu'aucune vague de froid n'est entrevue pour le moment, ce qui est une excellente nouvelle au regard de la précocité des floraisons cette année. Pour la semaine suivante (voir carte ci-dessous) le modèle CFS continue de voir un fort excédent de pression atmosphérique, avec un anticyclone centré une nouvelle fois près de notre pays !

En gros, cela irait dans le sens de la poursuite de températures plus chaudes que les normales saisonnières, alors que la fin d'hiver approcherait à grande vitesse. Il est évident que nous devons rester attentifs jusqu'à mars ou début avril et que nous ne sommes pas à l'abri d'une vague de froid tardive. Nous répéterons comme nous le faisons depuis le début de l'hiver que la probabilité que cela arrive est toutefois très faible... 

Partager sur