Prévisions & Suivi en temps réel

Poursuite du blocage anticyclonique sur la France

Crédit carte : tropicaltidbits

2020 débute comme l'année 2019 s'est terminée : sous la prédominance des hautes pressions anticycloniques. L'anomalie de l'épaisseur des géopotentiels à haute altitude (500 hPa - soit environ 5000 m) dépasse les 12 dam sur l'Espagne, la France et l'Allemagne notamment. Pour vulgariser, cela veut dire que l'anticyclone est très solide. Depuis 48h, nous vous évoquions une éventuellement descente d'air froid pour le 5 ou 6 janvier à venir.

Le constat est sans appel : le modèle GFS s'est rallié au modèle CEP, avec une coulée froide qui va s'opérer sur un axe Scandinavie - Balkans. En bref, les hautes pressions vont se maintenir sur toute la France, avec des phénomènes d'inversions thermiques. On fait le point. Il apparaît désormais comme fiable le fait que nous serons en dehors de la coulée froide principale. Néanmoins, les températures à 850 hPa (environ 1500 m) vont afficher une petite baisse surtout sur l'Est de la France : 

Dans ce contexte, le mistral et la tramontane vont se réveiller entre dimanche et lundi prochain sur les régions Méditerranéennes, avec des températures dans les normes de saison : faiblement positives le matin là où le vent sera présent, négatives dans les secteurs déventés. Ce sera l'inverse l'après-midi, avec des maximales de 12/14°C dans les secteurs déventés, plutôt voisines de 10°C dans les secteurs ventés.

Par la suite, une goutte froide va s'isoler sur les Balkans, mais elle ne nous concernera pas. L'anticyclone va se restructurer par l'Atlantique et se bloquer sur la France (voir carte ci-dessous). Il sera associé à un flux de sud-ouest temporairement. Il faut donc s'attendre, la semaine prochaine, au retour d'inversions thermiques avec des phénomènes de nuages bas/brumes en basses-couches le matin et beaucoup de soleil en montagne ainsi que l'après-midi en plaine. 

Si la configuration météorologique générale n'a rien d'hivernale, ces blocages anticycloniques ont le mérite de favoriser de bonnes gelées en plaine durant les nuits dégagées, alors qu'en altitude les thermomètres sont très largement positifs. Nous envisageons la poursuite du blocage anticyclonique jusqu'au 15 janvier au moins, mais l'ensemble des modèles saisonniers le voient durer quasiment pour tout janvier.

Ci-dessous, voici la modélisation de CFS concernant l'anomalie de géopotentiels pour la totalité du mois de Janvier 2020. Malheureusement, le constat est sans appel : tout est en place pour que les hautes pressions soient récurrentes sur nos contrées et que l'hiver soit tout ce qu'il y a de plus ennuyeux. Autre fait marquant : les montagnes pourraient finir par souffrir avec des températures très largement positives.

Partager sur