Prévisions & Suivi en temps réel

Poursuite de la chaleur la semaine prochaine : la Méditerranée à l'écart des orages ?

La ville de Nîmes aura été la première ville de France en cette année 2019 a atteindre le seuil de fortes chaleurs, avec 30.4°C observés hier après-midi. Ce samedi, il a également fait chaud dans l'intérieur du Languedoc et du Roussillon, avec des pointes entre 28 et 30°C, rarement plus près de la vallée du Rhône. Ces fortes chaleurs n'ont rien d'exceptionnel et s'expliquent notamment par la mise en place d'un solide anticyclone au-dessus de notre pays.

La semaine prochaine, la configuration météorologique à l'échelle du continent va évoluer, comme en attestent les cartes ci-dessous. L'anticyclone va peu à peu se rétracter vers l'Est, à mesure qu'un système dépressionnaire s'enfoncera sur le proche Atlantique, jusqu'au golfe de Gascogne. Dès lors, la France va se retrouver au carrefour des deux influences, avec un flux de secteur sud-ouest chaud et très instable.

A l'échelle de nos régions Méditerranéennes et notamment sur les plaines du Languedoc et du Roussillon, nous allons assister à la poursuite d'un temps relativement estival entre demain dimanche et mercredi. Nous noterons tout au plus un voile nuageux lundi ainsi qu'un risque limité d'averses orageuses sur les reliefs des Pyrénées, dans l'intérieur de l'Aude au voisinage avec la Haute-Garonne et près de la Lozère.  

Bien évidemment, au regard du contexte météo, nous ne parlerons plus du mistral et de la tramontane. Les brises marines vont globalement dominer, avec des rafales de 30 à 40 km/h l'après-midi en bord de mer, plutôt 20 à 30 km/h dans l'intérieur des terres. Quant aux températures, elles continueront d'afficher un gradient important entre le bord de mer, tempéré par une eau encore très fraîche, et l'intérieur des terres où la chaleur sera plus marquée.

En résumé, les thermomètres afficheront 22 à 24°C en bord de mer, contre 28 à 30°C de façon générale dans l'intérieur des terres, localement un peu plus. Entre mardi et mercredi, les températures vont baisser sur 80% du territoire. Seules nos régions resteront sous l'influence de la chaleur. En effet, plusieurs axes orageux successifs vont glisser du sud-ouest de la France vers le nord. Ces orages seront parfois violents, accompagnés de fortes pluies et de grêle.

Le risque de débordement sur nos secteurs est jugé faible pour le moment d'ici mercredi prochain, ce qui pousse à J+4. En toute fin de semaine, probablement pour la journée de jeudi, il semble que quelques cellules orageuses parviennent à se décaler jusqu'à nos contrées. A cette heure, nous ne redoutons pas de dégradation orageuse marquée en Languedoc-Roussillon, contrairement à de nombreuses autres régions de France. Plus encore, les températures vont garder un très bon niveau ces 10 prochains jours. L'été est-il en train de s'installer ?

Partager sur