Prévisions & Suivi en temps réel

Poursuite d'un temps modérément perturbé cette semaine

Avant de vous évoquer les prochaines perturbations, nous allons vous parler de la journée de demain mercredi, qui devrait être la seule à être vraiment ensoleillée pour cette semaine. A ce titre, de fortes inversions thermiques vont se produire au lever du jour, avec des températures très fraîches. Retour du gel dans les bas-fonds de la Lozère et des Pyrénées.

En plaine, nous pourrons descendre entre 4 et 6°C dans les campagnes. Prévoir 2 ou 3°C de plus dans les agglomérations. En bref, pensez à vous couvrir demain matin... Pour le reste, retrouvez ci-dessous une image du contexte météorologique prévu pour la fin de semaine sur notre hémisphère. Un nouveau système dépressionnaire va se constituer près de la Grande-Bretagne tout en étant son influence jusqu'aux régions Méditerranéennes.

Dans ce contexte, les nuages bas seront de retour dès jeudi sur nos départements, avec malgré tout la persistance de quelques éclaircies. Des averses pourront se déclencher localement entre le Gard, les Cévennes et la Lozère, mais rien de significatif. Vendredi, la région sera coupée en deux. Sur le Roussillon et l'Aude, des éclaircies assez larges sont attendues. Sur le Languedoc, notamment de l'Hérault au Gard ainsi qu'au sud Lozère, les nuages bas resteront nombreux.

Il faut s'attendre à de nouvelles averses du Gard à la Lozère, peut-être même sur l'Est Hérault, mais assez dispersées en journée. Dans la nuit de vendredi à samedi, l'activité pluvieuse pourrait devenir un peu plus consistante, toujours sur les mêmes secteurs. Un arrosage va donc se produire, lui aussi d'intensité ordinaire, nous insistons bien là-dessus.

Pour samedi, nous assisterons au passage d'une talweg dépressionnaire assez peu dynamique sur nos contrées. Toutefois, des averses et des pluies d'intensité ordinaire seraient à nouveau probables, avec une occurrence plus significative de l'Est Hérault à la Lozère en passant par le Gard, ainsi que de l'intérieur Audois aux Pyrénées. Nous précisons qu'à cette heure, aucune sévérité n'est redoutée.

Nous sommes cette année face à des épisodes plutôt faibles à modérés et cette tendance va se maintenir. En effet, la masse d'air n'est plus suffisamment instable pour supporter de véritables épisodes orageux structurés. La saison des épisodes cévenols et méditerranéens n'est toutefois pas terminée : la prudence va tout de même s'imposer jusqu'à la fin de l'automne. 

Partager sur