Prévisions & Suivi en temps réel

Poursuite d'un temps instable avec un risque d'orages ponctuels

On ne peut pas dire que l'été se soit bien installé. Pour rappel, depuis le 1er juin, nous sommes officiellement entrés dans l'été météorologique. Cela signifie, généralement, le début des belles journées ensoleillée et chaudes, d'autant plus dans nos régions méditerranéennes souvent privilégiées. Pour autant, ce printemps 2019 est très poussif et fait peu de jaloux. Les perturbations s’enchaînent sur la majorité du pays. Les journées chaudes sont rapidement relayées par une chute des températures au passage des diverses dégradations.

Ce dimanche fut encore un bel exemple de ce flux de Sud-Ouest faiblement dépressionnaire, lourd et instable qui nous concerne. Des orages à base élevées se sont développés. Ils ont eu du mal à s'organiser mais l'ambiance était bien orageuse durant la matinée avec une activité électrique assez importante. Ce qu'on peut vous dire, c'est que le changement, ce n'est pas pour maintenant.

Source : tropicaltidbits

Alors que l'Europe de l'Est et même la Russie sont sous de fortes chaleurs, l'Europe occidentale et notamment la France restent sous l'influence de dépressions qui viennent de l'Atlantique. La carte ci-dessus parle d'elle-même avec une goutte froide attendue ces prochains jours (carte valable pour ce mardi) qui continuera d'apporter un temps assez lourd et instable. Il faut noter que l'absence de fortes chaleurs pour ce début de saison limite le risque de dégradations orageuses bien organisées. Nous avons plus généralement des averses orageuses qui circulent et donnent un ressenti assez désagréable.

Cela sera le maître mot de ce début de semaine : instable. Sans parler d'orages généralisés, nuages et éclaircies se partageront le ciel et de nouvelles averses parfois orageuses pourront circuler sur la région. Les cumuls de pluie seront assez hétérogènes au gré des averses et resteront assez limités en soit. En plus de cela, on notera une baisse sensible des températures qui passeront bien sous les moyennes de saison. Exemple avec mardi après-midi ci-dessous :

Source : WRF ARHYA / Météo-Languedoc

Non, vous ne rêvez pas, ce mardi 11 juin, nous resterons sous les 20°C sur la région. Nous aurons même du mal à atteindre les 16°C sur le Roussillon alors que la barre des 20°C pourrait être atteinte entre Hérault et Gard. Le ressenti ne sera donc clairement pas estival. Dans le même temps, la neige pourrait également faire son retour sur les sommets Pyrénéens. La limite pluie-neige demande confirmation mais cela témoigne bien de l'ambiance assez maussade attendue mardi. La deuxième partie de semaine pourrait être plus chaude et agréable.

Les orages se concentreront sur le Sud-Ouest du pays en majorité. On surveillera un possible débordement de ces orages le week-end prochain. Au final, les deux ou trois jours de beau temps entre mercredi et vendredi pourront rapidement être balayés par de nouvelles averses orageuses. Le schéma actuel pourrait donc se reproduire une nouvelle fois le week-end prochain. Bien évidemment, l'échéance nécessite la prudence. Pour ce qui est de l'anticyclone vissé sur le pays avec un temps stable durable, ce n'est pas pour tout de suite !

Partager sur