Prévisions & Suivi en temps réel

Poursuite d'un temps humide et froid avec un risque de neige à moyenne altitude !

La région était coupée en deux aujourd'hui (voir image satellite ci-dessous). Une moitié Ouest de l'Hérault, l'Aude et les Pyrénées-Orientales étaient sous les nuages marins. Ces nuages ont apporté des pluies abondantes près du Roussillon où l'on a dépassé localement les 200 mm. Ces précipitations ont fait réagir de nombreux cours d'eau qui sont entrés en crue. Fort heureusement, l'absence d'intensité diluvienne a limité les conséquences dramatiques que l'Aude avait connu il y a un mois. En revanche, cet épisode continue à saturer les sols qui n'absorbent plus.

Plus à l'Est, le ciel était parfaitement dégagé et le soleil dominait largement dans une ambiance plus rafraichie. Ainsi, les Gardois ont eu peut-être du mal à s'imaginer que des trombes d'eau concernaient l'Ouest de la région. Demain, le temps humide devrait progressivement gagner du terrain toujours avec des températures hivernales. La neige pourrait s'inviter à moyenne altitude.

Image : Météociel

Dès demain tout en se poursuivant mardi, le flux d'Est va s'intensifier. Une goutte froide en provenance de Russie viendra drainer de l'air très froid. Alors qu'elles sont faiblement positives aujourd'hui, les températures à 850 hPa (traceur de l'air froid en altitude) vont chuter. Mardi, nous aurons -6 à -7°C sur une partie de la France tandis que nous approcherons les 0°C sur notre région. Alors que cet air froid nous arrive de l'Est, le temps restera dépressionnaire en méditerranée. Par conséquent, l'humidité remontant de mer viendra se confronter à cet air froid.

Demain, des éclaircies seront encore possibles mais les nuages gagneront rapidement du terrain. Les premières pluies se déclencheront dès le début d'après-midi. Elles seront généralement peu organisées bien que quelques intensités modérées à fortes seront possibles de manière très ponctuelle. Mardi sera assez similaire avec un ciel souvent très nuageux et quelques pluies faibles à modérées et souvent intermittentes. Ce coup-ci, c'est surtout entre Hérault, Lozère et Gard que l'on attend le plus de pluie bien qu'elles n'auront aucune conséquence.

Source : Météociel

Ces précipitations viendront se confronter à cet air froid. Par conséquent, la neige fera son retour. Il manquera quelques petits degrés pour espérer l'or blanc sur nos plaines. En effet, dans la nuit de lundi à mardi, les pluies tomberont avec seulement 3 à 6°C sur notre région. Il s'agira donc de "pluie froide". La neige devrait tomber dès les premiers contreforts avec une limite pluie-neige qui pourrait descendre jusqu'à 600 ou 700 mètres sur les Cévennes. En Lozère, la limite pluie-neige sera encore plus basse et une grande partie du département peut espérer la voir tomber, au moins temporairement.

Sur les reliefs, la couche de neige pourrait devenir assez importante comme en témoigne la prévision du modèle arpège ci-dessus (valeurs en centimètres). Plus généralement 10 à 20 cm sont prévus au-dessus de 1200 mètres et des pointes à plus de 30 cm sont probables sur les sommets du Mont-Lozère d'ici mercredi. Au final, le ressenti sera désagréable sur les plaines et littoraux avec un temps souvent maussade et des températures quasiment hivernales. Les nuages limiteront les gelées mais les maximales ne décolleront pas avec tout au plus 10°C dans le meilleur des cas.

Source : Météociel

Partager sur