Prévisions & Suivi en temps réel

Possibles mais incertains orages ce jeudi sur la France

En ce début de semaine, les hautes pressions font temporairement leur retour sur une moitié sud de la France, alors que les régions plus au nord demeurent sous l'influence d'une coulée froide positionnée sur l'Europe. Notre pays, positionné au carrefour de ces deux influences, a du mal à voir le "printemps" s'installer avec des températures qui restent globalement bien fraîches pour le moment. A l'échelle du bassin Méditerranéen, le constat est le même, bien que la semaine à venir s'annonce plus douce.

Pour demain mardi, les conditions ensoleillées resteront bien présentes sur le Languedoc et le Roussillon, sauf éventuellement en altitude où quelques nuages bas seront possibles, notamment durant la matinée. Si le département de l'Hérault profitera d'un vent assez calme, nous attendons un mistral sensible sur le Gard et la vallée du Rhône, avec des rafales de 60/70 km/h. Plus à l'Ouest, entre Aude et PO, la tramontane sera également présente, 40 ou 45 km/h.

Températures encore assez fraîches au lever du jour mais maximales progressant entre 22 et 23°C l'après-midi en plaine. Mercredi 1er mai, pas ou peu d'évolution avec un temps toujours bien ensoleillé sur toute la région. Le mistral restera présent près du Gard et de la vallée du Rhône. Concernant les températures, la hausse va se poursuivre aussi bien le matin que l'après-midi. Nous attendons des maximales pouvant atteindre 23 à 25°C en plaine. Il s'agit de la journée la plus chaude de la semaine.

Pour jeudi, les prévisions sont plus incertaines et instables. Une descente d'air froid importante pour la saison devrait se produire entre la Scandinavie et l'Allemagne. Dans ce contexte, les hautes pressions anticycloniques qui avaient tenté de s'élever sur notre pays les jours précédents seront en net recul en direction de l'Afrique. Ce contexte pourrait favoriser le passage d'une petite anomalie dépressionnaire en journée de jeudi.

A ce titre, le modèle de prévision ARPEGE (développé par Météo-France) insiste quant à la formation d'orages sur une grande partie du pays et de notre région ce jeudi. D'autres modèles sont plus timorés- tels que GFS et GEFS - avec des orages se limitant essentiellement aux zones de reliefs sur notre région du moins. Pour le moment, il est difficile de trancher mais attendez-vous au moins à des nuages plus nombreux associés à un risque d'averses et une baisse des températures.

Entre vendredi et le week-end, l'amélioration serait assez rapide si l'on s'intéresse à la couleur du ciel. Pour autant, de l'air froid continuerait d'affluer jusqu'à l'Allemagne en débordant progressivement vers notre pays. Il est conséquemment difficile d'espérer l'arrivée de la chaleur sur notre pays avant au moins 10 jours. Plus encore, il va falloir surveiller le risque de gel tardif dans certaines régions du pays.

Partager sur