Prévisions & Suivi en temps réel

Possibles chutes de neige jusqu'en plaine en Languedoc et Roussillon

Situation sous haute surveillance pour ce début d'année 2021 : les conditions semblent réunies pour la mise en place d'un épisode pluvio-neigeux à très basse altitude sur notre région, voire peut-être même jusqu'en plaine. Initialement, l'Ouest de la Provence et éventuellement la vallée du Rhône étaient les seules zones qui pouvaient espérer l'or blanc. Désormais, au regard des dernières modélisations, il semble que ce potentiel de neige puisse s'élargir à une grande partie de la Provence et du Languedoc-Roussillon.

Cet épisode neigeux devrait débuter en soirée et nuit de vendredi à samedi, avant de s'étendre en journée de samedi et persistant jusqu'en nuit suivante. Avant de détailler notre article, notez que tous les modèles de prévision ne sont pas en accord sur la zone, l'intensité et la durée de cet événement : tout le monde ne sera pas concerné avec la même intensité et il pourrait y avoir des déçus. Focus sur la synoptique (configuration atmosphérique) attendue :  

On remarque les dénominateurs classiques des situations à "neige" sur la Méditerranée avec une dorsale anticyclonique qui s'élève entre les Açores et l'Islande (sans blocage) et l'advection de bas-géopotentiels dépressionnaires entre la Scandinavie et la France, en flux de nord-est. Avec l'arrivée d'air très froid, une dépression va se creuser en surface sur la Méditerranée, au large du Var semble-il. Cette dépression est modélisée de plus en plus dynamique, avec une pression < 1000 hPa temporairement.

Dans un premier temps, les précipitations ne vont concerner que la Provence et la Côte d'Azur. Toutefois, en cours de nuit de vendredi à samedi et samedi, une goutte froide va glisser du nord de la France vers l'Espagne. En faisant ça, elle va "aspirer" les précipitations Provençales en direction du Languedoc et peut-être jusqu'au Roussillon. On parle de "RETOURS D'EST". Alors qu'hier ARPEGE était le seul modèle à voir un véritable épisode neigeux, il est ce matin le seul à ne voir que des miettes. A contrario, GFS et CEP sont très neigeux... Exemple avec GFS : 

 Objectivement, près de 80% des scénarios voient un épisode neigeux significatif entre Bouches-du-Rhône, Vaucluse et Gard (jusqu'en plaines !) et près de 70% d'entre eux voient la neige gagner ensuite l'Hérault, l'Aude et les Pyrénées-Orientales. Fait marquant : alors qu'une partie de la PACA sera sujette à une limite P/N > 400 m, en raison du vent marin présent dans la troposphère, on note que sur notre région nous aurions un phénomène bien connu des météorologues : la tramontane noire et le mistral noir !

Ces vents, lorsqu'ils sont qualifiés de "noirs", signifient qu'ils laissent passer les précipitations. Plus encore, ils favorisent les phénomènes d'isothermies (propagation de l'air froid de l'altitude vers le sol) et conséquemment une limite P/N très basse. En bref, si tous les scénarios ne sont pas en accord, il est à noter que s'il précipite, il s'agira de neige de partout, y compris sur le bord de mer en cas de précipitations assez intenses...

Scénario probable : il pourrait neiger dès vendredi soir près des Alpilles, de la vallée du Rhône et sur l'Est du Gard près de l'Uzège et plateaux environnants. A ce moment-là, la limite P/N est proche de 200/250 m. Ce n'est que samedi en journée que les précipitations pourraient - sans que l'on soit capable de dire jusqu'où - se propager vers l'Ouest. Une bonne unanimité semble se ressortir quant au fait d'avoir une couche de 2 à 5 cm sur les plaines de l'Ouest Bouches-du-Rhône/Vaucluse et l'Est Gard, avec localement 5 à 8 cm.

CEP et GFS voient la neige gagner l'Hérault et dans une moindre mesure que l'Aude/PO samedi en journée et soirée, avec là aussi un saupoudrage devenant probable de 0 à 3 cm, parfois un peu plus dans l'intérieur de l'Aude d'ici dimanche (occlusion) ainsi qu'en limite du Gard selon l'intensité du retour d'Est. Notez que cette prévision est très délicate et qu'elle va encore évoluer : les ajustements des prochaines 24h seront décisifs. Ci-dessous, voici la couche de neige prévue par CEP : 

Partager sur