Prévisions & Suivi en temps réel

Possible descente d'air froid début décembre sur la France !

La semaine qui vient de débuter va rester sous l'influence d'un flux d'Ouest peu dynamique sur notre territoire. Dans ce contexte, nous allons bénéficier de températures très douces en journée. Il faudra bien en profiter, car une descente d'air froid semble de plus en plus probable pour débuter le mois de décembre. Synoptiquement, à l'échelle de l'hémisphère nord, nous allons surveiller l'élévation d'un bloc anticyclonique entre les Açores et l'Islande.

On ne parlera pas de blocage anticyclonique aux hautes latitudes, car la dorsale devrait (notez le conditionnel) s'écrouler assez rapidement, mais cela sera suffisant au décrochage d'une anomalie froide en flux de secteur nord de la mer de Norvège jusqu'à la France. Ci-dessous, retrouvez la chronologie de ce changement de temps. Entre le 1 et le 2 décembre, le flux de nord débute sur la France. A partir du 3 décembre, le flux se continentalise légèrement en raison d'une dépression dans le golfe de Gênes. 

Les principaux modèles déterministes et ensemblistes sont en accord sur ce scénario, avec tout de même quelques variantes quant au dynamisme de la coulée d'air froid. Le modèle Européen CEP est par exemple plus froid que le modèle Américain GFS, en raison d'un flux se courbant au secteur nord-est. A cette échéance, il s'agit de détails qui ne peuvent pas être anticipés correctement. C'est pourquoi nous y reviendrons ultérieurement.

Ceci étant exposé, il convient tout de même au sein de cet article de confirmer une baisse sensible des températures sur toute la France - y compris les régions Méditerranéennes - à compter du 2/12 environ ! Les valeurs simulées à 850 hPa (environ l'équivalent de 1500 m d'altitude) en atmosphère libre seront voisines de -4 à -6°C, soit plus froid que lors du coup de froid de novembre ! 

Dans ce contexte, la neige va tomber à très basse altitude sur les reliefs Français, parfois même jusqu'en plaine dans certaines régions. Les quantités seront à définir ultérieurement. Sur l'arc Méditerranéen, le scénario sec est retenu. En effet, une dépression dans le golfe de Gênes induit de l'instabilité près de la Corse et de la Côte d'Azur, mais un temps ensoleillé avec du vent sur le Languedoc et le Roussillon.

Mistral et tramontane vont conséquemment se renforcer, avec des rafales assez fortes. Concernant les températures, le gel sera présent à l'abri du vent, et les maximales auront du mal à atteindre les 10°C en plaine au meilleur de la journée ! Ce coup de froid pourrait durer une petite semaine environ. A noter : le régime d'ondulations semble vouloir se maintenir pour décembre. Cela laisse présager un nouveau potentiel hivernal vers la mi-décembre.

Partager sur