Prévisions & Suivi en temps réel

Possible dégradation pluvieuse et neigeuse entre dimanche et lundi prochain : un scénario incertain !

La semaine à venir s'annonce relativement anticyclonique : nous ne nous étalerons pas là-dessus. Petite exception la nuit prochaine et demain mercredi, avec le passage de quelques averses de très faible intensité, plutôt sur les reliefs et près de la vallée du Rhône. Nos regards se portent désormais sur une possible dégradation pluvio-orageuse-neigeuse (selon l'altitude) entre dimanche et lundi prochain.

Entre dimanche et lundi, une zone dépressionnaire étirée en "V" (appelée TALWEG en météorologie) va balayer la Grande-Bretagne et la France d'Ouest en Est. Pour le moment, son dynamisme reste incertain mais les principaux modèles (CEP et GFS) voient ce talweg concerner également notre région. Comme souvent à cette période de l'année, cette dépression sera précédée d'air doux et relayée par un air plus froid.

Ce contraste entre l'air doux en basses-couches et l'air froid en altitude est favorable à une déstabilisation relative de la masse d'air. Concernant le modèle GFS - dont vous pouvez observer la carte brute "précipitations sur 6h" à ne pas prendre au pied de la lettre - nous pouvons remarquer que la perturbation qui arriverait de l'Ouest se dynamiserait à l'approche du bassin Méditerranéen.

En plaine, il devrait s'agir de bonnes pluies surtout en se rapprochant du Languedoc et de la vallée du Rhône. Sur le Roussillon, par expérience, les cumuls risquent d'être revus à la baisse d'ici là : nous misons ainsi sur des pluies faibles. En altitude, près des reliefs, la neige pourrait (notez le conditionnel) tomber à moyenne altitude avec cette fois des quantités assez significatives, arrivant toutefois tardivement pour la saison. Sur ce modèle, le risque orageux est faible.

Concernant le modèle CEP, son scénario est plus "timoré" avec un talweg moins dynamique et conséquemment une perturbation moins étendue et moins intense. Toutefois, de bonnes pluies affecteraient l'Hérault, le Gard et la Lozère, avec de la neige en altitude. Sur l'Aude et les Pyrénées-Orientales, les pluies seraient plus rares et plus faibles. Les Pyrénées resteraient également à l'écart des plus fortes précipitations neigeuses plutôt situées entre l'Ariège et l'Andorre.

Par la suite, l'ensemble des modèles numériques de prévision voient le retour de l'anticyclone sur la France, avec un temps à nouveau ensoleillé, sec et très doux en journée. Il conviendra néanmoins de surveiller les inversions thermiques nocturnes là où le vent sera faible.

Partager sur