Prévisions & Suivi en temps réel

Possible changement de temps la semaine prochaine !

Ces prochains jours, les valeurs de pressions sont progressivement en baisse. Autrement dit, nous étions protégés par une dorsale anticyclonique accompagnée d'une pression atmosphérique supérieures à 1025 hPa. Ces hautes pressions sont repoussées vers la Scandinavie et nous allons nous retrouver dans un contexte de marais barométrique. Ce la signifie que nous serions ni sous anticyclone si nous l'influence d'une dépression marquée. Ce flux assez mou nous apportera un peu d'humidité en matinée qui se traduira par des entrées maritimes. Comme souvent le Roussillon et une partie de l'Hérault seront plus concernés que le Gard et la vallée-du-Rhône même si tout le monde devrait y avoir droit un moment ou l'autre.

Après cette matinée humide, le soleil devrait reprendre le dessus en journée donnant une impression assez agréable. Ce marais barométrique favorisera le développement d'orages diurnes. Comme expliqué dans notre précédent article, ces orages très classiques en saison chaude, concerneront uniquement les reliefs.

Source : Météociel

Au final, excepté les entrées maritimes matinales, le ressenti demeurera agréable avec des températures maximales assez chaudes dans les terres, plus tempérées sur les littoraux sous l'effet des brises marines. La date clef à laquelle nous nous intéressons se situe autour du 5 juin. En effet, plusieurs scénarios se dégagent autour de cette date et plusieurs d'entre eux pourraient nous apporter un changement de temps plus net.

Nous allons vous illustrer deux scénarios différents proposés par des modèles de prévision. Sur la carte de gauche, on remarque une dépression qui s'est positionnée au large du Portugal. Cette goutte froide serait assez éloignée et aurait une influence assez faible sur notre météo en marge d'un temps pluvio-orageux sur l'Espagne.

Cartes : Météociel

Sur la carte de droite, cette même dépression est vue bien plus proche de la France. Son influence est plus directe. Elle apporterait de l'air froid en altitude qui viendrait se confronter à l'air plus chaud présent en Méditerranée. Dans le scénario de droite, une dégradation pluvieuse ou orageuse pourrait se mettre en place sur l'arc méditerranéen. Nous aurions tendance à pencher vers le scénario plus perturbé. Cela corroborerait notre tendance pour ce début juin que nous annonçons plus humide et sans doute moins chaud.

Toutefois, le recul est nécessaire au vu de l'échéance et des différentes possibilités qui pourraient décaler ce temps plus perturbé sur l'Espagne ou sur l'Italie d'ici là. Comme illustré ci-dessous, nous retrouvons un schéma "spaghetti" donnant plusieurs scénarios possibles sur une seule et même carte. Cela donne quelque chose d'un peu brouillon où chaque tracé représente une trajectoire possible des dépressions/anticyclones.

Carte : Infoclimat

Partager sur