Prévisions & Suivi en temps réel

Point sur les orages attendus ces prochaines 48h

Le système dépressionnaire dont nous parlons depuis plusieurs jours s'approche actuellement de l'Irlande. Il s'est décalé d'environ 700 km vers l'Est, en se rapprochant de notre pays. De nouveaux orages sont ainsi à prévoir entre demain mardi et mercredi, avec des phénomènes localement forts. Synoptiquement parlant, la goutte froide va balayer les Îles Britanniques entre demain mardi et mercredi. Elle sera prolongée d'un talweg dépressionnaire sur la France. Dans ce contexte, un flux de sud instable va s'installer près de la Méditerranée, notamment sur l'Est du Languedoc.

Les risques d'orages débutent dès demain mardi. Cette journée, très incertaine en termes de prévisibilité, va être à surveiller avec attention. En effet, nous attendons la mise en place d'une très forte instabilité atmosphérique. Le modèle à résolution fine Arôme simule des valeurs de MUCAPE voisines de 3000 J/KG sur les plaines de l'Hérault et du Gard, pour des indices de soulèvement proches de -10K en bord de mer. Dans le même temps, le flux de sud qui va se mettre en place va induire un fort contenu en eau précipitable de la masse d'air (PWAT > 40 mm). Dans ce contexte, il y a un risque d'orages très pluvieux sur de petites surfaces localisées : 

Ce risque d'orages très pluvieux est présent dès la matinée sur les plaines littorales, entre Montpellier, Lunel et le sud de Nîmes notamment. En journée, des averses orageuses peuvent se déclencher de façon anarchique sur les plaines du Gard et de l'Hérault, avec un maximum de probabilité et d'intensité sur l'Ouest du Gard et l'Est de l'Hérault. Attention, car si certaines communes vont rester totalement au sec, nous pourrions observer des cumuls > 50 mm/1h par endroits, avec de la grêle et des risques de phénomènes venteux.

Il existe un risque non négligeable d'un orage diluvien quelque part entre l'Hérault et le Gard (plutôt près du bord de mer, ou sur les basses plaines, une nouvelle fois) avec une possibilité de cumuls > 100/150 mm en 3h. Ce sera très localisé, mais des zones urbaines pourraient être touchées avec de fait un risque de ruissellements intenses si cela se produit. Le modèle Arôme insiste depuis plusieurs actualisations sur ce scénario. Ces violents orages peuvent rester aussi quelques kilomètres au large, en mer. On ne peut le prévoir avec exactitude. 

Mercredi, le temps va rester bien instable à l'échelle de la région. C'est la journée où la goutte froide dépressionnaire va le plus se rapprocher. Dans ce contexte, les nuages bas sont nombreux dès le matin, avec de rares averses. L'après-midi, des averses localement orageuses peuvent se déclencher entre l'Aude, l'Hérault et l'Ouest du Gard essentiellement. Ce n'est qu'en soirée qu'un forçage d'altitude (anomalie de basse tropopause) va balayer la région d'Ouest en Est.

A son passage, nous attendons une ligne pluvio-orageuse donnant de bonnes pluies sur les plaines du 34 et du 30. De la grêle est possible localement. Les cumuls prévus atteignent souvent 10/15 mm et parfois plus de 50 mm, ce qui est très salvateur pour la nature. Amélioration en cours de nuit et retour d'un temps calme jeudi. 

Partager sur