Prévisions & Suivi en temps réel

Point sur la sécheresse qui s'installe et les prévisions à venir

Les pluies se font rares cet hiver en raison d'un contexte durablement anticyclonique. Une sécheresse relative est d'ores et déjà en train de se mettre en place, avec une pluviométrie très faible depuis le 27 décembre. Lorsque l'on regarde la carte ci-dessous, issue d'une analyse ECMWF fournie par Météo-France, nous pouvons constater que la pression moyenne de Janvier 2022 a été d'environ 1025 hPa entre les Açores, le Portugal, l'Espagne et la France. Les dépressions ont circulé loin vers le nord, sur l'Islande et la Scandinavie.

Cette même carte n'est pas encore disponible pour Février 2022 mais il en sera relativement de même : l'anticyclone est omniprésent. Une seule perturbation digne de ce nom a concerné l'Est du Languedoc et la Provence, mais elle n'est pas suffisante pour enrayer un fait : une sécheresse hivernale est en cours avec des projections à moyen et long terme relativement peu enthousiastes. 

Depuis le 1er janvier 2022, il est tombé 36.1 mm à Perpignan-Rivesaltes, soit une anomalie de -69%. Il est tombé 7.8 mm à Béziers-Vias, soit -93% d'anomalie. Il n'est tombé que 5.2 mm à Montpellier-Fréjorgues, soit -95% d'anomalie. Nîmes-Courbessac a eu 30.1 mm, soit une anomalie de -73% de pluviométrie. Quant à Mende, en Lozère, on a eu 35.7 mm depuis le 1er janvier. Oui... Ce n'est pas cher payé pour une saison hivernale. Maintenant, regardons pour les prochaines semaines.

Les projections de CFS sont sans appel. Un blocage anticyclonique très puissant est prévu sur l'Europe de l'Ouest avec un paroxysme sur la France pour la première décade de mars. Conclusion, la probabilité d'un temps sec à très sec demeure très importante... ! 

Et lorsqu'on regarde encore plus loin, à l'échelle du mois de mars, nous soulignons que le dôme anticyclonique pourrait remonter vers le nord, en direction du Benelux. Cette info, encore incertaine, laisse suggérer la mise en place d'un petit flux d'Est très peu dynamique, pouvant induire une pluviométrie en hausse sur les plaines littorales Méditerranéennes du côté de l'Espagne. On voit bien cette possibilité sur la carte ci-dessous à droite. Le modèle CFS voit une pluviométrie normale sur le département des Pyrénées-Orientales, en limite du dynamisme Espagnol. A voir...

Plus globalement, la tendance anticyclonique aurait pour incidence de favoriser un temps toujours très sec et assez doux en journée. Tout est en place pour une aggravation de la sécheresse, bien qu'un épisode pluvieux ne soit pas exclu localement sur le Roussillon. 

Partager sur