Prévisions & Suivi en temps réel

Point sur l'enneigement sur nos massifs : peut-on espérer le retour de la neige ?

Les années se suivent et ne se ressemblent pas forcément sur nos montagnes. Malheureusement, il y a un fait qui semble se répéter de plus en plus, les stations de moyenne montagne peinent à trouver les bonnes conditions. La neige se fait plus rare ou alors irrégulière et ne permet pas de passer une saison hivernale sereine. Fin 2019 fut assez agité avec des températures globalement dans les moyennes de saison à l'échelle de la France. La succession de perturbations sur notre pays a permis de faire le plein de neige. Certaines accumulations de neige étaient exceptionnelles comme dans les Écrins où on relevait 2m80 fin décembre à 2970m, 2m40 actuellement.

Dans les Pyrénées, l'enneigement fut bon également entre novembre et décembre. Malgré quelques redoux, la couche de neige était assez importante surtout sur les stations les plus hautes ce qui a permis de réaliser un bon démarrage. Malheureusement, depuis fin décembre, l'anticyclone est de retour et a apporté un temps plus sec et très doux en montagne. Concernant nos Cévennes, la neige est rare et en petite quantité uniquement sur les plus hauts sommets.

Source : Webcam formigueres.fr

Comme on peut le voir ci-dessus, la couche de neige à moyenne altitude a difficilement supporté la douceur avec des températures souvent supérieures à 10°C l'après-midi. En effet, pour trouver une couche de neige plus uniforme dans les Pyrénées, il faut monter au-dessus de 1800 mètres d'altitude avec rapidement de bonnes conditions skiables. Plus encore, ce n'est qu'à 2400 mètres que l'on peut trouver une couche de neige conforme aux moyennes de saison pour un début janvier (données Météo-France).

Toujours selon Météo-France, voici quelques relevés réalisés le 2 janvier : 

- aux Angles (2108 m, Capcir-Puymorens) : 63 cm

- au Puigmal (2471 m, Cerdagne-Canigou) : 1,28 m

Nous pouvons déjà remarquer la nette différence pouvant passer du simple au double selon l'altitude et l'exposition. Cela reste classique en soit mais cette saison 2019/2020 est une nouvelle fois hétérogène. Après un début de saison très prometteur sur l'ensemble des massifs, cette pause douceur n'est pas de bonne augure d'autant plus qu'elle devrait durer.

Source : Météociel

Ci-dessus, il s'agit d'un graphique de prévision de la température à 850 hPa soit environ 1500 mètres d'altitude. Cette altitude est souvent utilisée en météorologie pour analyser l'arrivée d'un temps plus froid ou au contraire plus doux. Cette prévision part du 4 janvier (à gauche) jusqu'au 20 janvier (à droite) pour les reliefs des Pyrénées. Nous pouvons remarquer que la totalité des scénarios voient un température > 0°C ces prochains jours avec une moyenne (trait rouge) autour de 5 à 7°C et même temporairement plus. Nous remarquons une petite baisse en milieu de période avec une courbe qui se rapproche de 0°C avant de repartir à la hausse.

Au final, la période la plus fraîche pourrait se rapprocher de 0°C tout en restant généralement bien positive et cela de plusieurs degrés. Plus concrètement, la douceur va persister en montagne. Pas de jaloux puisque l'ensemble du pays sera concerné. Il faudra encore compter sur les ressources de neige du début de saison pour la poursuivre en attendant un profond changement de temps. Ce changement temps n'est pour l'instant pas à l'ordre du jour avec la poursuite de conditions anticycloniques et des perturbations atténuées qui, pourront donner quelques flocons en montagne mais ne permettront pas de refaire le plein de neige.

Partager sur