Prévisions & Suivi en temps réel

Plusieurs tentatives de neige ces prochains jours !

Vous êtes nombreuses et nombreux à vous demander ce qu'il en est de ce risque neigeux. Beaucoup d'infos depuis quelques jours avec des ajustements, souvent défavorables. En effet, la prévisibilité est particulièrement moyenne actuellement. On le sais, la météo n'est pas une science exacte. Pour autant, la fiabilité des modélisations varie d'un jour à l'autre, d'une saison à l'autre. Nous remarquons qu'en cette fin janvier, les modèles ont du mal à prendre en compte tous les paramètres pour nous proposer le bon scénario. Ce dernier ne fait qu'évoluer nous forçant à retravailler sans cesse nos prévisions. Demain mais surtout en début de semaine prochaine, le neige pourrait faire plusieurs offensives, souvent timides mais qui nous laissent encore entrevoir des possibilités.

Nous allons essayer d'être le plus clair possible en vous décrivant les situations jour par jour. Nous resterons totalement transparent sur les points sensibles pouvant faire basculer la prévision d'un côté comme de l'autre. Dès demain, une faible perturbation est attendue. Elle concernera essentiellement l'Est de l'Hérault et le Gard. Comme illustré ci-dessous, les précipitations seront présentes dès le lever du jour.

Source : Météociel

Très souvent sur les plaines du Languedoc, il s'agira de pluie froide sous 2 à 6°C de l'arrière-pays vers le littoral. Demain, aucune neige en plaine n'est attendue. Les flocons pourront tomber faiblement sur les hauts-cantons de l'Hérault notamment près du Larzac mais également sur le piémont cévenol côté Gard. Les quantités resteront faibles de quelques centimètres tout au plus. Cette première tentative n'est pas la plus franche. Notre regard se porte surtout sur le début de semaine prochaine et notamment la journée de mardi.

Un décrochage d'air froid glissera sur la France dans un flux de Nord-Ouest. Accompagné d'air modérément froid, une dégradation est attendue entre la fin d'après-midi et la soirée de mardi. Elle traversera toute notre région d'Ouest en Est. Peu de secteurs seront épargnés par les précipitations. Mais la grande question est de savoir s'il s'agira de pluie ou de neige.

Carte : Météociel

Bien que l'échéance approche, quelques incertitudes persistent. Celles-ci sont de l'ordre d'un simple décalage de la perturbation, de quelques degrés mais ce sont ces quelques degrés qui vont faire toute la différence. C'est pourquoi la prévision des chutes de neige reste un exercice délicat. Une pluie donnant 5 mm avec 2°C pourrait donner 2 à 5 cm de neige avec 0°C. Deux petits degrés qui feraient toute la différence. A l'heure actuelle, plusieurs secteurs pourraient tirer leur épingle du jeu. En premier lieu, la moitié Nord-Est du Gard près de la vallée-du-Rhône semble bien placée.

Les secteurs au Nord d'Avignon, entre Pont-Saint-Esprit ou Bagnols-sur-Cèze en allant sur les hauteurs de l'Uzège peuvent espérer voir la neige. Attention tout de même car cela se joue à un petit degré. Il conviendra donc de rester prudent sur cette prévision. Par ailleurs, les hauts-cantons de l'Hérault, l'intérieur de l'Aude et les reliefs des Pyrénées-Orientales pourront apercevoir l'or blanc, parfois en quantité sur les sommets (voir carte ci-dessus illustrant un scénario possible). Sur cette soirée de mardi, nous estimons que les plaines littorales de notre région resteront sous une pluie froide. Il faudra compter sur la journée de mercredi où une nouvelle tentative est envisageable.

La fiabilité baisse encore d'un cran pour cette journée de mercredi. Nous serions au carrefour de plusieurs influences. La première viendrait de la PACA où un retour d'Est neigeux pourrait se mettre en place. Celui-ci ne fait pas encore l'unanimité sur les différents modèles. Il en est de même pour une perturbation qui concernerait plutôt l'Ouest de la région. Difficile d'être plus précis au vu du nombre importants de scénarios. Vous les décrire un par un n'apporterait aucune clarté. Attendons donc d'affiner la perturbation attendue mardi avant de se pencher sur la journée de mercredi.

Partager sur