Prévisions & Suivi en temps réel

Pluies et orages pour Halloween et la Toussaint !

Nous vivons une interminable douceur qui s'accompagne d'un taux d'humidité souvent élevé. Le ressenti est parfois désagréable, presque tropical, avec des moustique qui s'en donnent à coeur joie. Comme nous l'avons expliqué dans notre précédent article, ce mois d'octobre est exceptionnellement doux, le plus doux depuis le début des mesures météorologiques à l'échelle de la France. Sur notre région, cela ne s'est pas accompagné d'un bel ensoleillement avec des entrées maritimes souvent de la partie mais au final peu de pluie avec quelques secteurs arrosés, notamment près des Cévennes.

En point d'orgue de cette période, à l'aide d'une baisse des pressions amenée par un talweg, une dégradation pluvio-orageuse est attendue entre ce lundi 31 octobre et le 1er novembre. Comme souvent, tous les secteurs ne seront pas concernés et les cumuls s'annoncent hétérogènes d'un point à l'autre de la région. Explications.

Carte : Pivotal Weather

En marge d'un vaste système dépresionnaire situé à l'Ouest de l'Irlande, une petite dépression va circuler près de la Bretagne. Comme schématisé ci-dessus, cette petite dépression va drainer de l'air plus frais en provenance de l'Atlantique (très relatif) tout en boostant le flux de Sud-Est à l'avant. Dans ces conditions, le vent marin va s'accentuer avec un regain en humidité et en douceur tandis que l'air frais se rapprochera de notre pays. C'est une situation très classique en automne avec un conflit de masse d'air à l'origine d'une dégradation pluvio-orageuse sur notre région.

Les entrées maritimes ont été déjà bien présentes aujourd'hui et le seront également demain surtout entre Hérault et Gard. Les premières ondées concerneront surtout les Cévennes ce lundi matin. Quelques averses pourront circuler entre l'Ouest du Gard et l'Est de l'Hérault mais ce sont surtout les Cévennes qui seront concernées par les précipitations en journée. C'est surtout la nuit suivante que la dégradation est attendue.

Carte : Météociel

En effet, c'est surtout en deuxième partie de nuit de lundi à mardi que l'anomalie principale balaiera la région d'Ouest en Est. Ainsi, les pluies vont se renforcer sur les Cévennes en début de nuit, prenant un caractère orageux. En cours de nuit, un axe pluvio-orageux va se mettre en place. Il concernera essentiellement le Gard et l'Ardèche (voir carte ci-dessus), s'évacuant par la vallée-du-Rhône entre la fin de nuit et le lever du jour. En marge, quelques averses sont possibles sur l'Hérault. Les averses s'annoncent encore plus rares sur l'Aude et les Pyrénées-Orientales où le temps pourrait même rester sec.

Au final, les cumuls seront de 0 mm le plus souvent sur les Pyrénées-Orientales et l'Aude, localement 1 à 5 mm en cas d'averses. Sur l'Hérault, une large moitié Ouest sera que peu concernée avec des cumuls entre 0 et 5 mm. On peut espérer localement 20 ou 30 mm à la frontière avec le Gard. En Lozère, les cumuls pourront atteindre 10 à 20 mm, localement plus de 50 mm en se rapprochant des Cévennes. Enfin, sur le Gard, nous pouvons attendre 20 à 30 mm en général (peut-être moins sur la bordure littorale), localement 40 à 50 mm dans les plaines intérieures, voire 60 à 70 mm sur le piémont cévenol.

Carte : Météociel

Partager sur