Prévisions & Suivi en temps réel

Pluies et chutes de neige en altitude en fin de semaine, puis gelées blanches ce week-end

Nous confirmons le passage d'une perturbation pluvio-neigeuse selon l'altitude d'intensité ordinaire dans la nuit de jeudi à vendredi, se prolongeant jusqu'en matinée de vendredi. Nous devons cette perturbation à l'arrivée d'une faiblesse dépressionnaire par la Grande-Bretagne, sous la forme d'un talweg - il s'agit d'un axe de basses-pressions étirées en forme de "V" - balayant l'intégralité de la France. Une brève coupure des conditions anticycloniques durant 24h environ...

La dégradation va s'amorcer par l'Aveyron et la Lozère en milieu de nuit de jeudi à vendredi, sous la forme de petites pluies, ou de faibles chutes de neige dans un premier temps au-dessus de 1400 m environ. En deuxième partie de nuit, les précipitations deviennent régulières également dans l'intérieur de l'Aude et des Pyrénées-Orientales, ainsi que sur l'Est de l'Hérault et surtout le Gard. 

Ces précipitations se maintiennent jusqu'en début/milieu de matinée de vendredi, en épargnant globalement les plaines littorales qui s'étirent du Roussillon au Biterrois, sur un axe Perpignan, Narbonne, Béziers où les cumuls atteignent 0 à 2 mm. Sur l'Est Hérault et l'intérieur de l'Aude, 2 à 4 mm sont envisageables, parfois 5 mm. Sur le Gard, la Lozère et les Pyrénées, nous attendons souvent 4 à 6 mm, localement 8 à 10 mm plutôt en zones de reliefs.

De tels cumuls sont faibles mais fait intéressant : la limite pluie/neige va "chuter" pendant l'épisode. Là encore, rien d'exceptionnel à signaler... L'isotherme 0°C, c'est à dire l'altitude où il fait 0°C, va progressivement descendre vers 1300/1400 m sous les précipitations, aussi bien en Lozère que sur les Pyrénées. Dans ce contexte, la limite pluie/neige va s'abaisser vers 1200 m, avec une neige tenant au sol au-dessus de cette altitude :

Nous pouvons espérer une couche de 2 à 5 cm au-dessus de 1300 m, 5 à 10 cm au-dessus de 1500/1600 m et jusqu'à 15 ou 20 cm sur les sommets Pyrénéens au-dessus de 2000 m environ, aussi bien en Cerdagne que sur le Capcir/Puymorens. Cette perturbation laissera rapidement place au retour des hautes pressions anticycloniques. Dès ce week-end, le blocage va faire son retour entre l'Espagne, la France et l'Allemagne, asséchant la masse d'air et dégageant le ciel.

Nuits dégagées avec vent faible, vous connaissez la chanson : les inversions thermiques vont faire leur retour ! Dès dimanche matin, les gelées vont probablement s'étendre aux plaines intérieures du Languedoc et du Roussillon, avec des valeurs de 0 à -2°C, localement -3°C dans les bas-fonds habituellement froids. Toujours aucun gel en bord de mer pour cet "hiver" 2019/2020. Le blocage anticyclonique persistera la semaine prochaine au moins. 

Partager sur