Prévisions & Suivi en temps réel

Pic de douceur dimanche : jusqu'à 24°C sur le Languedoc Roussillon !

Avis aux amoureux du printemps : un nouveau pic de très grande douceur est attendu ce dimanche sur le Languedoc-Roussillon. En effet, une dorsale anticyclonique va s'étirer des Açores vers l'Espagne dans les prochaines heures, avant de gagner une bonne partie de la France la nuit prochaine. Dans le même temps, une tempête va circuler de la Grande-Bretagne vers le Benelux.

Dans ce contexte, un vent de secteur Nord-Ouest va se lever sur notre région, assez sensible dimanche après-midi. A son passage au-dessus du Massif-Central, un effet de foehn va se produire. Ce dernier est caractérisé par un assèchement ainsi qu'un net réchauffement de la masse d'air. Ainsi, les minimales au lever du jour seront déjà très douces avec 6 à 9°C sur le Gard, 8 à 10°C sur l'Hérault, 10 à 13°C de l'Aude aux Pyrénées-Orientales.

Durant l'après-midi, la hausse sera très marquée avec des maximales supérieures à 20°C sur toutes les plaines et littoraux de la région. De façon générale, nous attendons 21 à 23°C entre Avignon, Nîmes, Montpellier, Béziers, Narbonne et Carcassonne. En se rapprochant des Pyrénées-Orientales, de fréquentes valeurs entre 22 et 24°C sont probables. Aussi, nous ne pourrons exclure localement de petites pointes à 25°C, ce qui représente le seuil de "chaleur" en météorologie.

De telles valeurs avaient déjà été observées en février 2019, conduisant à des records absolus. Cette fois-ci, en considérant la période actuelle, nous n'atteindrons pas les records pour un mois de mars. Cette grande douceur ne va par contre pas durer très longtemps. Entre le 13 et le 15 mars, un flux de Nord-Ouest va plonger sur la France, avec une masse d'air nettement plus fraîche. Les températures vont plonger entre -2 et -4°C à 850 hPa (environ 1500 m) sur la France.

A ce sujet, les prévisions ne sont pas encore calées. Nous pouvons objectivement attendre une baisse assez sensible des températures, aussi bien sur les minimales que sur les maximales. Dans la nuit de mardi à mercredi, une petite perturbation pourrait circuler sur la région, donnant de faibles pluies en plaine et de la neige notamment sur la Lozère à moyenne altitude.

Durant la nuit de mercredi à jeudi, ainsi que celle de jeudi à vendredi, nous devrons surveiller un risque de gelées blanches dans les plaines notamment du Languedoc et de la vallée du Rhône sous l'unique condition - et nous insistons bien là-dessus - que le ciel soit dégagé et que les nuits soient déventées. Les dix prochains jours devraient être assez classiques pour un mois de mars, avec des températures de saison qui vont contraster avec ce que l'on connaît actuellement. A préciser rapidement.

Partager sur