Prévisions & Suivi en temps réel

Pic de chaleur ce week-end puis risque d'averses ou d'orages en début de semaine ?

Nous sommes sous l'influence d'un solide anticyclone, étiré de l'Afrique du nord jusqu'à l'Europe Occidentale, avec des températures à 850 hPa (environ 1500 m en atmosphère libre) qui atteignent jusqu'à +20°C en France et +25°C en Espagne. De telles valeurs sont bien évidemment exceptionnelles à cette période de l'année et expliquent pourquoi nous connaissons une aussi longue période de chaleur, qui va encore se poursuivre quelques jours avec un paroxysme prévu ce week-end.

Si les brises marines - récurrentes sur notre région depuis le début de l'épisode de chaleur - limitent la hausse des maximales (surtout près des littoraux), il est important de souligner que de nombreux records de chaleur vont tomber ce week-end entre l'Aquitaine, Midi-Pyrénées, le nord de la Méditerranée, la vallée du Rhône ou encore le centre de la France. Focus sur la journée de demain samedi, avec un temps bien ensoleillé sur nos régions Méditerranéennes malgré quelques nuages élevés. Voici les maximales prévues : 

En bord de mer, sous l'effet des brises marines, nous n'aurons que 24/25°C au mieux. Dans l'intérieur des terres, nous attendons jusqu'à 29/30°C sur les Pyrénées-Orientales mais 33/34°C sur l'Aude et l'Hérault (arrière-pays). Comme souvent, le Gard sera le département le plus chaud avec 33°C pour Nîmes mais jusqu'à 34/35°C près d'Uzès, d'Alès et de Bagnols/Cèze. Nous approchons les records mensuels, sans les atteindre. Pour information, 37/38°C sont prévus dans le SO de la France, où les records vont être plus nombreux.

Pour dimanche, même situation avec un soleil omniprésent et toujours de bonnes brises marines. Températures de 22/23°C en bord de mer, mais fréquemment 30°C dans les terres, et jusqu'à 32/34°C dans l'intérieur de l'Aude et du Gard. Entre lundi et mardi, le contexte météorologique va ENFIN évoluer avec l'arrivée d'un talweg dépressionnaire par l'Atlantique, en direction de la France. Les derniers scénarios voient un talweg un peu plus profond que lors des modélisations précédentes. Dans ce contexte, nous confirmons une baisse des températures ainsi qu'un risque pluvio-orageux par endroits. 

Lundi, le temps devient plus lourd, avec des nuages élevés dès la matinée. En cours d'après-midi, de gros cumulus se développent surtout entre le Gard et la Lozère. Des averses orageuses vont se former sur les reliefs de la Lozère, puis les orages pourraient toucher un tiers nord du Gard en fin de journée/soirée. Il faudra voir jusqu'où les orages arrivent à progresser là-encore, car les scénarios d'hier allaient en faveur d'orages plutôt au nord de notre région. Mardi, passage du talweg dépressionnaire.

Des précipitations vont certainement toucher plus largement notre région (voir carte ci-dessous). Toutefois, le vent aura basculé au Nord-Ouest, faisant drastiquement baisser le niveau d'instabilité. Le risque orageux sera du coup en baisse, mais on peut espérer un arrosage jusqu'en plaine et surtout une journée bien plus fraîche. A confirmer dans notre prochain article. 

Partager sur