Prévisions & Suivi en temps réel

Petit risque d'orages avant le retour du soleil et de fortes chaleurs

Des orages éclatent en cette fin d'après-midi de la Lozère au Haut-Gard, ainsi que des Pyrénées à la plaine intérieure du Roussillon. Ils donnent ponctuellement de la grêle et de fortes pluies. Cette activité orageuse va se maintenir jusqu'en début de soirée, avant de cesser la nuit prochaine. Pour demain jeudi, nous resterons sous l'influence d'un petit talweg dépressionnaire qui circule sur le nord de la France.

Dans ce contexte, de nouveaux passages nuageux vont remonter du sud-ouest vers le nord-est, balayant toute notre région. A leur passage, des averses sont envisagées localement, avec un caractère orageux présent. Ce risque concerne aussi bien le bord de mer que les plaines, mais semble plus marqué une nouvelle fois près de nos reliefs. Malgré ces passages nuageux, nous aurons des températures encore chaudes : 

Vendredi, les hautes pressions vont graduellement gonfler par le sud. Dans ce contexte, les nuages et orages seront repoussés plus au nord, alors que les conditions ensoleillée vont à nouveau s'imposer largement sur nos départements ! Un petit orage pourra tout de même se former sur les Pyrénées, entre Cerdagne et Capcir/Puymorens. Mistral et tramontane vont se réveiller, avec des rafales de 50/60 km/h.

Samedi, grand bleu au programme de partout avec toujours un mistral et une tramontane qui vont souffler modérément. Quant aux températures, maximales en hausse avec 27 à 29°C sur le Roussillon, 31 à 33°C sur le Languedoc, ponctuellement 34°C près de Montpellier ou de Nîmes. 

Dimanche, les hautes pressions vont se renforcer d'un cran, tout comme la chaleur. On va atteindre facilement les 33 à 35°C sur le Languedoc, ponctuellement 36°C ! Près du Roussillon, prévoyez plutôt 31 à 33°C dans l'intérieur des terres. Ce type de temps va se maintenir tout au long de la semaine prochaine, avec des températures qui vont demeurer au-dessus des moyennes saisonnières !

Toutefois, nous resterons loin des records observés les années précédentes. 

Partager sur