Prévisions & Suivi en temps réel

Perturbation ce mardi : à quoi pouvons-nous nous attendre ?

Après un été exceptionnellement caniculaire et sec sur notre région, vous étiez nombreuses et nombreux à avoir des craintes sur un retour de bâtons pour ce début d'automne. Pour l'instant, mise à part un épisode méditerranéen assez faible, nous n'avons pas grand chose à se mettre sous la dent. Nous avons entamé la période où nous faisons habituellement le plein d'eau (avec l'hiver) mais le temps reste désespérément sec. Alors nous cherchons et regardons à plus long terme d'éventuels signes de changement de temps. Attendons tout de même la fin de l'automne avant de tirer des conclusions. Nous savons que le mois d'octobre peut encore réserver des surprises.

Avant cela, regardons à plus court terme. En effet, une perturbation pourrait traverser la majeure partie du pays pour finir sa course sur le Sud en fin de journée et soirée de mardi. Analysons les conditions météorologiques afin de déterminer au mieux ce à quoi nous pouvons nous attendre. Averses localisées ? Pluie ? Orages ?

Source : Météociel

Ci-dessus, il s'agit d'une carte d'anomalie des géopotentiels. Pour faire plus simple, nous remarquons un secteur bleu foncé sur une partie Nord de la France se prolongeant jusqu'à notre région. Cela traduit une anomalie de basse tropopause. Cette anomalie agit comme un forçage annonçant une dégradation. Ainsi, cette anomalie va balayer quasiment l'ensemble du pays du Nord-Ouest vers le Sud-Est avec la mise en place d'un front perturbé. Cette anomalie s'accompagnera d'une dépression qui transitera de la Manche vers l'Italie.

Cette trajectoire n'est pas la plus favorable pour notre région. En effet, en s'isolant dans le Golfe de Gênes, la dépression aura tendance à rapidement générer du mistral et de la tramontane sur nos départements asséchant la masse d'air. Toutefois, cette dépression pourrait être temporairement relayée par une dépression secondaire en Méditerranée. Le vent marin pourrait donc s'installer à l'avant de cette perturbation générant une convergence des vents (vents contraires qui se rencontrent).

Source : Météociel

C'est très bien tout ça mais est-ce qu'il va pleuvoir ? Certains scénarios sont assez orageux sur une partie de la région mais au vu du contexte, nous avons tendance à privilégier un scénario plutôt tiré vers le bas concernant les précipitations. En effet, la haute vallée-du-Rhône (au Nord d'Avignon) semble la mieux placée avec un risque de précipitations localement orageuses en soirée de mardi avec un débordement possible sur une partie Est du Gard (plus localisé et incertain). Ailleurs, des averses sont possibles mais de manière générale mais elles seront plus faibles et temporaires.

Pour conclure, une perturbation relativement atténuée est attendue en soirée de mardi. Quelques bonnes surprises sont possibles plutôt en se rapprochant de la vallée-du-Rhône où les ingrédients semblent plus favorables. Ailleurs, les possibles averses seront vite oubliées avec le retour du vent dès le lendemain et une tramontane qui pourrait souffler fortement mercredi. Au final, pas d'amélioration notable sur le point de la sécheresse.

Partager sur