Prévisions & Suivi en temps réel

Orages, pluies et baisse marquée des températures ce samedi !

Les journées se suivent et se ressemblent : soleil, brises marines et fortes chaleurs au programme. Alors que la barre des 40°C a localement été atteinte cet après-midi encore dans l'arrière-pays Gardois, les thermomètres ont généralement oscillé entre 36 et 38°C dans les plaines intérieures du Gard et de l'Hérault, 33 à 36°C sur l'Aude et les Pyrénées-Orientales. Les 30°C ont largement été dépassés également dans les vallées Lozériennes.

Pour la première fois depuis longtemps, le signal pluvio-orageux semble significatif entre la nuit de vendredi à samedi et la journée de samedi. Les précipitations pourraient gagner du terrain et favoriser une chute importante des températures. Le contexte météorologique va être caractérisé par un axe dépressionnaire s'étirant de l'Islande vers le golfe de Gascogne, puis avançant jusqu'à la France :

Ce talweg dépressionnaire sera accompagné d'air nettement plus frais en altitude. Nous allons passer de +24°C à 850 hPa à 850 hPa (environ 1.500 m) à +8°C sur la Bretagne d'ici samedi matin, constituant une baisse d'environ 15°C sur une bonne partie du territoire. Sur les régions Méditerranéennes, la différence sera à peine moins marquée. Nous allons passer +23°C à 850 hPa à +12°C d'ici le week-end. Dans ce contexte, une instabilité atmosphérique significative va se développer sur le Languedoc et dans une moindre mesure le Roussillon entre la nuit de vendredi à samedi et samedi.

Dans la nuit de vendredi à samedi, une première anomalie de basse tropopause va circuler sur notre région (voir carte de gauche ci-dessous). Cette dernière va agir comme un premier forçage en altitude, avant le passage d'une nouvelle anomalie samedi en journée. Quant à l'instabilité atmosphérique (carte de droite ci-dessous), les valeurs de MUCAPE vont atteindre près de 1000 J/kg entre l'Hérault / le Gard et la Lozère. L'instabilité atmosphérique restera présente sur ces secteurs samedi, bien que plus importante sur la Provence.

Voici le déroulé probable de cette dégradation. La journée de vendredi sera globalement ensoleillée en plaine et bord de mer. Quelques orages pourront déjà éclater sur la Lozère et les Pyrénées notamment. En fin de journée, des passages nuageux denses gagneront les Pyrénées-Orientales et l'Aude, avant de s'étendre au reste de la région dans la soirée. Des averses orageuses sont déjà possibles en cours de nuit de vendredi à samedi, notamment entre le 66, 11, 12, intérieur 34/30 et 48. Ces orages pourront localement être assez forts près des Cévennes (surveillance).

Samedi, les orages resteront présents surtout entre l'Est Hérault, le Gard et les Cévennes. Ailleurs, des averses resteront possibles toute la journée, mais le caractère orageux sera en nette baisse en raison de la tramontane qui se lèvera modérément, inhibant peu à peu l'instabilité. Durant cet épisode, des cumuls de 20 à 40 mm sont probables sur la Lozère et les Cévennes. En plaine, comptez 5 mm sur le Roussillon, 5 à 15 mm sur l'Aude, 10 à 20 mm dans l'intérieur de l'Hérault et du Gard. Ces valeurs restent à affiner ultérieurement, car susceptibles d'évoluer. Les températures en profiteront pour perdre 10°C environ.

Partager sur