Prévisions & Suivi en temps réel

Nouvelles prévisions pour les orages prévus cet après-midi et ce soir

Une goutte froide dépressionnaire très dynamique circule actuellement au large de l'Irlande, sur l'Atlantique. Elle est prolongée d'un talweg dépressionnaire peu dynamique qui glisse actuellement vers l'Espagne et la Méditerranée. Il est important de souligner que la dépression principale est trop éloignée de nos contrées pour nous influencer. C'est le petit talweg qui est responsable de l'activité orageuse qui a timidement débuté ce matin sur l'Hérault et qui devrait toucher l'Est du Languedoc dans les prochaines heures.

Pour cette mi-journée de ce vendredi, nous attendons des averses orageuses essentiellement entre l'Aveyron et la Lozère, puis par débordements sur l'Est de l'Hérault et le Gard. La situation n'est pas très claire entre la mi-journée et cet après-midi. On sait que le vent marin va légèrement s'accentuer, soufflant à 30 km/h, drainant de l'air très doux et humide en provenance de la Méditerranée. Les valeurs d'instabilité vont croître, avec des valeurs de MUCAPE qui vont atteindre les 1500 à 2000 J/kg, surtout sur l'extrême Est de l'Hérault et du Gard. 

Dans ce contexte, le risque orageux va rapidement augmenter dans les prochaines minutes et heures sur les zones précitées. Les orages peuvent donner de fortes pluies (30 mm/30 min) et/ou de la grêle ainsi que des rafales de vent > 60/70 km/h, mais ils ne touchent pas toutes les communes. En cours d'après-midi, des averses orageuses vont aussi se former sur les Pyrénées-Orientales et l'Aude. Elles seront encore plus localisées mais pourront s'avérer assez fortes.

C'est en fin d'après-midi, soirée et milieu de nuit prochaine que l'on attends un risque d'orages très pluvieux, essentiellement sur le sud-est de l'Hérault et du Gard. En effet, une anomalie de basse tropopause va glisser d'Ouest en Est et pourra favoriser le renforcement des orages avec une faible mobilité. Les plaines sont les plus exposées, surtout près de la basse vallée du Rhône. Au sol, les vents vont converger favorisant cette faible mobilité. Cela peut donner temporairement et localement des cumuls > 50 mm/1h et localement 100 mm en 2h. Le risque est surtout présent entre Lunel, Nîmes et Arles/Avignon, mais impossible d'être précis. 

Ces orages sont de moins en moins forts dans la nuit, mais des averses persistent ici ou là, sur le reste de la région également. Conclusion : il existe un risque de phénomène fort très localement, mais nous retenons surtout que cet épisode devrait être salvateur avec un arrosage malheureusement irrégulier sur la région. Nous espérons quand même de bonnes pluies sur l'Est du Languedoc et plus localement sur l'Ouest du Languedoc et le Roussillon. Cumuls de 10/20 mm assez fréquemment et localement 70/100 mm (ordinaire dans notre région). Le risque de dégâts n'est pas nul, surtout si un orage intense se développe en zone urbaine, mais il est toutefois très limité. Pluies salvatrices pour nombre d'entre nous.

Temps lourd mais calme ce week-end, avant un potentiel plus sérieux d'épisode méditerranéen en milieu de semaine prochaine. Voir ci-dessous la projection du modèle CEP (à ne pas PRENDRE AU PIED DE LA LETTRE).

Partager sur