Prévisions & Suivi en temps réel

Nouvelles dégradations attendues avec pluies et chutes de neige selon l'altitude

En ce début mars, la France est sous l'influence d'un courant océanique perturbé, avec des dépressions qui s'enchaînent les unes après les autres et qui apportent un temps perturbé. Demain mardi, une nouvelle dépression va glisser sur notre territoire, favorisant une nouvelle dégradation sur l'Ouest du Languedoc et le Roussillon. Le matin, de belles et larges éclaircies vont se développer. Il faudra en profiter, car des nuages élevés épais vont arriver par l'Aude et les Pyrénées-Orientales dès le milieu de matinée.

Ils se généraliseront à toute la région avant la fin de matinée. En cours d'après-midi, des précipitations faibles à modérées vont se mettre en place sur les Pyrénées-Orientales, l'Aude et une bonne moitié Ouest de l'Hérault. Elles pourront déborder de façon localisée sur l'Est de l'Hérault, les Cévennes et l'Ouest de la Lozère. Sur les Pyrénées, l'isotherme 0°C sera élevé, engendrant une limite pluie/neige de 1400 m en début d'épisode, remontant rapidement vers 1600/1700 m. 

Sur l'Espinouse, les Cévennes et l'Ouest de la Lozère, l'isotherme 0°C va osciller entre 800 et 1000 m. Il va donc neiger vers 700 à 900 m selon les moments. Les sols pourraient blanchir de quelques centimètres sur les sommets de l'Espinouse, du Larzac, du Causse Noir, l'Aigoual et le sud de l'Aubrac. Sur l'Aveyron, des flocons sont envisagés dès 500/600 m environ. Prudence sur les routes d'altitude, y compris l'A75 !

Mercredi, des précipitations vont se poursuivre près des reliefs de la Lozère, des Cévennes, du Larzac, de l'Espinouse, de la Montagne Noire et des Pyrénées. La limite pluie/neige est élevée, ne concernant que les plus hauts sommets. Jeudi, même type de situation avec des précipitations essentiellement concentrées près des reliefs et de rares débordements vendredi. Pour vendredi, un système dépressionnaire va glisser des Îles Britanniques vers la France. 

Deux scénarios sont modélisés pour le moment. Le premier, dont nous vous présentons la carte ci-dessus (GFS) voit l'axe dépressionnaire plonger en plein sur la France. Si ce scénario se confirme, des précipitations faibles et à modérées concerneraient les régions Méditerranéennes. Il neigerait de façon assez soutenue sur l'ensemble de nos reliefs, possiblement 10 à 15 cm sur les versants exposés.

Pour le week-end à venir, les hautes pressions devraient progressivement regonfler par l'Atlantique. Elles devraient possiblement gagner la France par l'Ouest, favorisant le retour d'un temps stable. Pour le beau temps, il faudra probablement attendre après le 10 mars. 

Partager sur