Prévisions & Suivi en temps réel

Nouvelle vague de froid sur l'Europe : point complet sur la France et notre région

kllairans

Depuis quelques jours, un blocage anticyclonique se lève sur l'Atlantique. Il déborde sur notre pays nous laissant profiter d'un large soleil, parfois voilé mais souvent venté. Les températures sont souvent froides, quelques degrés sous les moyennes de saison habituellement observées début janvier. Cependant, nous sommes en marge d'une vague de froid qui s'abat plus à l'Est sur une partie de l'Europe. L'Allemagne, la Pologne mais aussi la Grèce et l'Italie ont été concernés. Ci-dessus, l'image d'illustration de l'article est une photo réalisée à Thessalonique sur le bord de mer en Grèce où les chutes de neige ont été conséquentes.

La couche a même atteint 2 mètres sur les reliefs Italiens. En bref, l'air glacial s'installe sur l'Europe nous frôlant à l'heure actuelle. Les conditions évolueront peu la semaine prochaine. Une nouvelle dépression devrait même contourner le barrage anticyclonique sur l'Atlantique pour venir de nouveau plonger sur l'Europe. Des incertitudes résident sur sa trajectoire exacte.

Carte : infoclimat

Pas de panique, la lecture de cette carte dite "spaghettis" est simple. Focalisons-nous sur notre pays. Les différents traits de couleurs représentent les différents scénarios d'un seul et même modèle ensembliste GEFS. En soit, ce sont des scénarios possibles pour le 10 janvier. Ces traits sont la bordure Ouest de la coulée froide qui s'effectuera sur l'Europe centrale. Au premier regard, on pourrait penser qu'ils sont assez similaires. Au final, le scénario (couleur orange) le plus à l'Est fait passer le froid entre Strasbourg et la côté d'Azur tandis que le scénario le plus occidental (en bleu) fait passer la bordure de la dépression sur la Bretagne et le Golfe de Gascogne. Cela représente tout de même une différence de 800 km.

Ce "rien" à l'échelle de la carte démontre un écart important au niveau de la prévision météorologique. Toutefois, nous pouvons déjà avancer quelques paramètres bien modélisés. Le premier est le fait que cette dépression arrive par le Nord de l'Europe. Ce flux de Nord n'est pas favorable à la neige sur notre région. Le froid s'annonce donc sec et venté. Exception sur les reliefs des Pyrénées, de l'Espinouse et de la Lozère qui pourront être concernés par d'éventuelles perturbations, souvent atténuées.

Cartes : Météociel, Kachelmannwetter

Ci-dessus, nous remarquons que le risque de neige sera présent sur les plateaux et reliefs tandis que les plaines et littoraux échapperont aux précipitations. En effet, les températures seront bien favorables à la neige mais c'est surtout le manque de précipitations qui fera défaut. Petit message pour nos voisins de PACA, certains scénarios (carte de gauche) démontrent un risque de flocons sur le Var. Toutefois, cela reste encore bien incertain et tout cela pourrait bien passer en mer.

Au final, cette nouvelle descente d'air froid sur l'Europe se rapproche de la France à comparé de celle actuellement présente sur l'Europe centrale. Cependant, les conditions ne sont pas encore optimales pour celles et ceux qui espèrent la neige sur nos plaines. Le froid sera bien présent. Les gelées s'accentueront dans les secteurs sans vent tandis que le ressenti sera bien désagréable avec mistral et tramontane qui se maintiendront avec des maximales qui peineront à dépasser les 5 ou 6°C au meilleur de la journée. Exemple ci-dessous avec les températures ressenties au vent.

Carte : Météociel

Partager sur