Prévisions & Suivi en temps réel

Nouvelle perturbation demain jeudi : à quand le retour du soleil ?

En ce moment, les dégradations s'enchaînent les unes après les autres. Pour demain jeudi, nous attendons à nouveau une perturbation, d'intensité ordinaire. En effet, une nouvelle dépression va glisser de la Bretagne vers les Alpes. Elle va favoriser le passage d'une anomalie dépressionnaire jusqu'aux régions Méditerranéennes, avec un balayage d'Ouest en Est sur notre région durant l'après-midi. Détails ci-dessous.

Ce jeudi matin, des éclaircies vont se maintenir entre les Pyrénées-Orientales et le sud de l'Aude, alors que les nuages s'annoncent nombreux du nord Aude jusqu'à la Lozère, en passant par l'Hérault et le Gard. Des averses arroseront déjà la Lozère, sous forme de pluie. Entre le milieu et la fin d'après-midi, un rail d'averses localement orageuses va d'abord affecter l'Aude et les Pyrénées-Orientales, avant de se décaler vers l'Hérault, le Gard et la Lozère.

A son passage, l'isotherme 0°C va baisser vers 1200/1300 m en Lozère et Cévennes, permettant à la neige de tomber dès 1000/1100 m environ. En plaine et sous ces altitudes, du grésil est possible localement sous les plus "fortes" intensités précipitantes. Passage rapide, suivi d'une nuit plus calme. Vendredi, journée de transition avec des nuages certes assez nombreux mais des précipitations se raréfiant aux zones de montagne.

Ces précipitations se font sous forme de neige dès 800 à 1000 m, aussi bien sur le Massif-Central que près des Pyrénées. La couche de neige fraîche se limite à quelques centimètres, au mieux... A partir de ce week-end, nous devrions amorcer un changement progressif de contexte météorologique. Le flux zonal (courant océanique) va se stabiliser en se décalant plus vers les Îles Britanniques. 

Une dorsale anticyclonique va se former entre les Açores et l'Ouest France, prolongeant la semaine prochaine son influence jusqu'aux régions Méditerranéennes. Dans ce contexte, le soleil va faire son retour en plaine et bord de mer, avec toutefois du vent. Le mistral et la tramontane pourraient souffler durant 3 ou 4 jours, en étant assez forts dans leurs domaines respectifs (voir carte ci-dessous).

Le vent se calmera graduellement la semaine prochaine et les températures vont progressivement amorcer une hausse, notamment sur les maximales qui pourraient dépasser les 20°C après le 10 mars environ. En bref, pas de vague de froid tardive. Le printemps approche désormais à grands pas ! 

Partager sur