Prévisions & Suivi en temps réel

Nouvelle dégradation pluvio-orageuse samedi

L'amélioration s'annonce de courte durée. Pour demain vendredi, nous allons profiter d'une journée bien ensoleillée sur les plaines et littoraux de notre région, après dissipation d'un voile nuageux assez épais présent en début de matinée sur le Haut-Languedoc et la Lozère. Petit bémol près des Pyrénées-Orientales où les nuages bas s'annoncent plus tenaces. Profitez bien de ces éclaircies car une dégradation assez active est prévue pour samedi. Un vaste système dépressionnaire va se centrer sur les Îles Britanniques.

Il va prolonger son influence sous la forme d'un talweg dépressionnaire traversant la France d'Ouest en Est durant la journée de samedi, y compris sur les régions Méditerranéennes. Samedi matin, après de rares éclaircies temporaires, les nuages bas envahissent rapidement toute la région. Des averses se déclenchent d'abord sur l'Hérault et les Cévennes en matinée, en débordant rarement vers le nord de l'Aude et l'Ouest du Gard. En cours d'après-midi, le vent marin se renforce sur les plaines littorales, avec des bourrasques de 40/50 km/h. 

Ce vent marin va drainer de l'air très doux et humide (saturation de la masse d'air) propice à la mise en place d'une instabilité atmosphérique modérée (valeurs de MUCAPE voisines de 500 à 700 J/kg et indices de soulèvement négatifs). L'association d'une instabilité modérée et de forçages atmosphériques structurés aussi bien au sol qu'en altitude va favoriser la formation d'une ligne pluvio-orageuse entre l'Hérault et l'Aveyron, étirée du sud vers le nord. Cette ligne d'orages va ensuite se décaler au fil de l'après-midi vers le Gard et la Lozère.

Ces orages seront en mesure de produire de fortes pluies avec jusqu'à 30 ou 40 mm localement en peu de temps, des chutes de grêle (généralement d'un diamètre inférieur ou égal à 1 cm) ainsi que de brèves et intenses rafales de vent. Nous surveillerons un risque de phénomènes tourbillonnaires sur les plaines littorales (tubas, trombes marines et/ou tornades) en raison des cisaillements présents et des niveaux de condensation/saturation fortement abaissés sous les orages. 

Les orages devraient quitter le Gard et la Lozère en direction de la haute vallée du Rhône et de la Provence en début de soirée au plus tard. On note que durant cet épisode, les averses vont rester assez rares sur l'Aude et les Pyrénées-Orientales. A la faveur d'une hausse (durable ?) des pressions atmosphériques, en lien avec le retour de l'anticyclone par le sud, nous devrions avoir un dimanche ensoleillé et agréable. Il apparaît aussi que la semaine suivante devrait être chaude et ensoleillée. Un épisode de très fortes chaleurs est d'ores et déjà envisagé mais demeurera à confirmer d'ici là.

Les deux déterministes principaux, à savoir GFS et CEP, entrevoient de larges pointes au-dessus de 35°C et peut-être même jusqu'à 38/39°C sur le Haut-Languedoc. Ces valeurs n'ont rien d'exceptionnelles si elles viennent à se produire, d'autant que nous serons déjà proches de la mi-août. 

Partager sur