Prévisions & Suivi en temps réel

Nouvelle dégradation ce jeudi : à quoi s'attendre ?

Un changement de temps va enfin s'opérer ces prochains jours avec à la clef un temps enfin plus normal pour la saison. Après un mois d'octobre exceptionnellement doux voire chaud, nous allons progressivement retrouver des températures plus proches des moyennes de saison. Avant, revenons rapidement sur la perturbation de la nuit précédente. Comme annoncé dans notre article, une majorité de la région est restée à l'écart des pluies avec souvent 0 mm. C'est le Gard et surtout le Nord-est du Gard qui a été le plus arrosé. Des axes orageux peu mobiles ont apporté localement plus de 100 mm générant des inondations par endroits.

On relève par exemple 110 mm à Saint-Quentin-la-Poterie, 3,8 mm à Nîmes, 0 mm à Aigues-Mortes. Chaque épisode pluvieux, même localisé, est bon à prendre en espérant le moins de dégâts comme ce fut malheureusement le cas cette nuit notamment à Bagnols-sur-Cèze où l'eau est monté de plusieurs dizaines de centimètres par endroits. Alors que le soleil a fait son retour ce mardi, une nouvelle dégradation est prévue pour jeudi.

Carte : Météociel

A la faveur d'une nouvelle dépression (sous forme de talweg), le vent marin va se nouveau se renforcer apportant son lot d'humidité et de douceur. Dans le même temps, de l'air bien plus frais viendra gagner du terrain par l'Ouest du pays. De nouvelles pluies méditerrannéennes sont attendues. La situation est assez semblable à celle que nous avons connu la nuit dernière. Toutefois, le dynamisme semble plus important ce jeudi avec possiblement des pluies un peu plus étendues. En revanche, l'instabilité s'annonce moins conséquente avec donc un caractère orageux moins fort.

Malheureusement, c'est une nouvelle fois l'Est de la région et notamment le Gard et l'Ardèche qui seront en ligne de mire. Entre l'Ouest de l'Hérault, l'Aude et les Pyrénées-Orientales, il faudra s'attendre à quelques averses, tout au plus. Le pic d'intensité est attendu en soirée de jeudi à vendredi avec un ligne pluvio-orageuse qui devrait rapidement s'évacuer par la vallée-du-Rhône.

Carte : Météociel

Au final, si une grande partie de la région restera encore sous les 5 mm, les cumuls pourront atteindre 30 à 50 mm sur le Gard, localement 60-70 mm sur le Nord du Gard et le Sud de l'Ardèche. Ces précipitations continueront de remplir les cours d'eaux de ces secteurs qui en avaient grand besoin. En revanche, le manque d'eau continuera de s'accroître ailleurs. A l'arrière de cette perturbation, un flux de Nord-Ouest bien plus frais va se mettre en place avec à la clef une nette baisse des températures.

En effet, après plusieurs semaines dominées par un flux marin, le vent va enfin basculer avec un taux d'humidité à la baisse tout comme les températures qui se rapprocheront des moyennes de saison. Enfin un peu de fraicheur matinale et des après-midi tout juste douces comme nous devons normalement avoir à cette période de l'année. Il pourrait s'agir uniquement d'une parenthèse avant le possible retour de conditions douces et humides pour la suite du mois de novembre.

Partager sur