Prévisions & Suivi en temps réel

Nouveaux orages prévus cet après-midi et ce soir : à quoi s'attendre ?

Des orages forts ont concerné hier soir le département de l'Hérault et la nuit dernière le département du Gard. Si la situation a fortement divergé d'une commune à une autre, nous retiendrons les grêlons de 3 cm de diamètre hier en fin d'après-midi entre la Montagne Noire et le Minervois, les lames d'eau de 100 mm/2h à l'Ouest du Pic Saint-Loup dans l'Hérault, les grêlons de 3 à 4 cm tombés sur Aigues-Mortes dans le Gard et les 146 km/h de vent mesurés en rafales au Grau-du-Roi sous l'orage. Ce sont les basses plaines et le littoral qui ont été les plus concernés par les orages sur l'Est de l'Hérault et le Gard.

Désormais, à quoi s'attendre ? L'accalmie était prévue en matinée. Il fait beau, malgré des nuages élevés qui remontent de mer. Toutefois, de nouveaux orages parfois forts sont attendus entre cet après-midi et ce soir, principalement sur l'Hérault et le Gard, ainsi que chez nos voisins de la Provence. A l'heure de rédaction de cet article (11h), les orages se forment déjà au large de la Catalogne ainsi que dans le golfe du Lion. Voici nos prévisions pour les prochaines heures. 

Les premières averses vont se déclencher en mi-journée sur les basses plaines littorales de l'Hérault (surtout l'Est du département) et du Gard. Elles sont parfois orageuses. Au fil des heures, cet après-midi, nous allons surveiller une virulente anomalie de basse tropopause qui va remonter depuis le golfe du Lion. A son passage, les averses et les orages devraient se multiplier toujours sur les mêmes départements, en touchant aussi bien les plaines littorales que les plaines intérieures. Les orages pourront remonter jusqu'en Lozère également.

En fin d'après-midi, le vent marin va temporairement se renforcer à 20/30 km/h en plaine, drainant une masse d'air saturée en eau précipitable. Dans le même temps, l'instabilité atmosphérique sera à son paroxysme, avec des valeurs de MUCAPE > 1000 J/kg en plaine, parfois plus de 1500 J/kg. Dans ce contexte, les orages pourront temporairement se renforcer, étirés en ligne du sud vers le nord, parfois peu mobiles. Nous n'attendons pas d'orages exceptionnels en soit, mais des phénomènes isolément forts : grêle pouvant excéder 2 cm de diamètre, pluies intenses (50 mm/1h) pouvant engendrer des ruissellements et jusqu'à 100 mm/3h possibles près de la Camargue, basse vallée du Rhône et Crau : 

L'activité pluvio-orageuse pourrait se maintenir jusqu'en soirée, en perdant progressivement de son intensité. Au regard des dernières modélisations, il semble qu'un axe pluvio-orageux peu mobile et diluvien parvienne à se former cet après-midi. C'est entre la Crau et la vallée du Rhône que la probabilité est la plus significative, mais le risque semble également présent sur l'Est du Gard. Dans ces zones, on peut avoir ponctuellement des cumuls de 100 mm avec des ruissellements si les zones urbaines sont touchées.

Les averses se raréfient dans la nuit, avant de nouveaux risques plus localisés et moins forts prévus demain. Par conséquent, la vigilance reste de mise sur nos départements, sans que l'on puisse parler d'une situation vraiment remarquable. Illustration ci-dessous avec les cumuls bruts prévus par le modèle WRF (il s'agit d'une estimation qui n'est pas à prendre au pied de la lettre) : 

Partager sur