Prévisions & Suivi en temps réel

Neige en montagne, assez froid en plaine !

En cette fin d'après-midi, un épisode pluvio-neigeux concerne les Pyrénées, la Lozère et les Cévennes, dans une moindre mesure l'Espinouse. La neige tombe souvent dès 1000 m et localement 800 m de la Lozère. Les chutes ne vont durer que 2 ou 3h au maximum, avant une accalmie. Demain samedi, le soleil sera de retour sur les plaines du Languedoc et du Roussillon. Les nuages resteront plus nombreux dans l'intérieur de l'Aude, mais également de l'Espinouse à la Lozère.

Il faudra bien en profiter car nous attendons en soirée le passage d'une perturbation atténuée, avec des précipitations sur l'Aude, l'Hérault, le Gard et la Lozère. A son passage, l'isotherme 0°C va descendre vers 1000 m en Lozère, ce qui devrait favoriser une limite pluie/neige vers 750/800 m au plus froid de l'épisode. Les quantités ne s'annoncent pas très significatives, mais 1 à 3 cm sont possibles dès 1000 m, plutôt 5 cm sur les plus hauts sommets de l'Aubrac, de la Margeride, du Mont-Lozère et de l'Aigoual.

Dimanche, il s'agira d'une journée de transition, avec le retour des éclaircies en plaine et bord de mer. Les départements du Gard et de la Lozère resteront sous l'influence du mauvais temps sur la Provence, avec un voile nuageux demeurant assez épais. Le mistral et la tramontane vont souffler modérément dans leurs domaines, avec de fréquentes rafales de 40 à 60 km/h sur la vallée du Rhône, l'Aude et le Roussillon.

Entre lundi et mercredi prochain, le flux va rester orienté au nord-ouest, avec conséquemment du mistral et de la tramontane soufflant assez sensiblement. En plaine et bord de mer, le soleil va dominer alors qu'en montagne, ce sont les nuages qui vont s'imposer. Températures de saison, avec des matinées assez fraîches : il va geler en altitude au-dessus de 1000 m environ. Sur les plaines, de petites gelées blanches sont attendues à l'abri du vent, sinon les minimales seront voisines de 4 à 6°C dans les zones ventées. Maximales de 12 à 14°C en plaine et bord de mer. 

Sur la carte ci-dessus, nous pouvons constater qu'un vaste système dépressionnaire pourrait se centrer près de la France en cours de semaine prochaine. Si cela se précise - ce qui est probable au regard de l'unanimité des modèles - les températures pourraient encore baisser d'un cran et le temps s'humidifier sur de nombreuses régions de France. Il neigerait alors à basse altitude, peut-être même en plaine sur certains secteurs.

Bien évidemment, le Languedoc et le Roussillon ne seraient pas concernés par cette neige, si ce n'est sur nos reliefs qui pourrait recevoir de bonnes quantités dès 600/800 m environ. Un scénario qui méritera bien évidemment d'être affiné d'ici là. Ci-dessous, voici l'accumulation neige du modèle CEP (à ne pas prendre au pied de la lettre).

Partager sur