Prévisions & Suivi en temps réel

Le risque d'orages se confirme début septembre

Pour le moment, soleil et vent se maintiennent durablement sur notre région, avec des chaleurs tout au plus modérées. Les maximales atteignent difficilement les 30°C ce week-end en plaine, dans les secteurs les moins ventés. La semaine à venir sera certainement coupée en deux : elle va débuter sous le soleil et pourrait se poursuivre sous le signe (encore incertain) des orages. En effet, nous sommes actuellement sous l'influence d'un vaste anticyclone qui s'étire de l'Afrique jusqu'aux îles Britanniques mais qui progressivement se rétracte à l'Ouest vers l'Atlantique.

Dans le même temps, une vaste goutte froide dépressionnaire circule sur l'Europe Centrale, aux portes de notre pays. Cette dernière est responsable des températures à peine dans les normes de saison malgré un bon ensoleillement, ainsi que des rafales de vent. A ce titre, pour demain dimanche, le soleil va se maintenir avec encore pas mal de mistral et de tramontane puisque les rafales vont atteindre 50 à 60 km/h dans les secteurs habituellement exposés de la vallée du Rhône et des Corbières. 

Entre lundi et mardi, le soleil persiste avec parfois quelques nuages élevés. L'anticyclone est progressivement en affaiblissement. Une petite goutte froide dépressionnaire devrait glisser sous le blocage anticyclonique en venant s'isoler sur l'Espagne. Cette petite dépression va induire la mise en place d'un flux de secteur sud encore assez chaud et surtout de plus en plus instable. Ainsi, une période "plus agitée" est envisagée début septembre, entre mercredi et vendredi/samedi prochain. Tous les modèles ne sont pas en accord sur le timing de cette dégradation.

 

Selon GFS (carte ci-dessous), les premiers orages pourraient se produire sur notre région le jeudi 2/09 avec un temps instable se prolongeant jusqu'au samedi 04/09. Nous aurions une instabilité atmosphérique assez élevée mais des forçages atmosphériques assez ténus en raison de l'éloignement de la goutte froide. En bref, ces orages pourraient être temporairement peu mobiles mais ne seraient pas généralisés pour autant. Les zones près des Cévennes seraient les plus exposées (à confirmer tout de même). 

Selon le modèle CEP, nous aurions également un petit risque d'averses orageuses dès le 02/09 mais ce dernier deviendrait plus significatif autour du 04/09, avec une concomitance d'instabilité de la masse d'air et de forçages atmosphériques plus dynamiques que sur le modèle GFS. Si la localisation des poches de précipitations reste à interpréter avec grande prudence, nous retenons que le risque orageux semble se confirmer grossièrement entre le 2 et le 5 septembre, avec isolément des précipitations marquées.

Cette dégradation devrait être assez temporaire, avec le retour de l'anticyclone par la suite. 

Partager sur