Prévisions & Suivi en temps réel

Le printemps ces prochaines 48h avant une baisse des températures en début de semaine prochaine ?

La semaine que nous connaissons actuellement est quasiment printanière sur le bassin Méditerranéen. Les matinées sont assez fraîches/froides - avec de fréquentes gelées là où le vent est faible - mais il fait très doux l'après-midi. Les maximales ont par ailleurs atteint 15 à 17°C aujourd'hui, localement 18°C sur les plaines intérieures de l'Hérault et des Pyrénées-Orientales. Cette douceur n'est pas exceptionnelle à cette période de l'année.

Elle s'explique par la persistance de hautes pressions sur le bassin Méditerranéen, au sein d'un flux d'Ouest peu dynamique. La conjugaison de l'anticyclone et du flux d'Ouest engendre sur notre région une situation de foehn, avec conséquemment un assèchement et radoucissement de la masse d'air. Cette situation va se maintenir jusqu'en fin de semaine sur une bonne moitié sud de la France.

Ceci étant exposé, nous pouvons nous concentrer sur les deux prochaines journées. Jeudi et vendredi, les inversions thermiques vont se généraliser à quasiment tout le Languedoc-Roussillon avec des nuits assez froides et des journées très douces. Dans le détail, des gelées comprises entre 0 et -3°C vont affecter les plaines de la vallée du Rhône, du Gard, de l'Hérault, de l'intérieur Audois et du piémont Catalan (Conflent, Vallespir ou localement les Albères). Il fera comme toujours plus doux sur le littoral Méditerranéen ainsi que sur la plaine du Roussillon et les Corbières Maritimes (de Perpignan à Narbonne) avec des minimales bien positives.

Durant les deux après-midis de jeudi et vendredi, les maximales vont atteindre 14 à 15°C de façon généralisée en plaine, localement 17°C près de Perpignan, de Béziers ou encore dans l'arrière-pays Montpellierain. En altitude, le redoux sera plus léger avec des maximales de 3 à 5°C sur les plateaux au-dessus de 1200 m. Cet épisode de grande douceur sera en progressif déclin ce week-end, en raison de la nébulosité qui va s'accentuer. Il pourrait même pleuvoir dimanche soir (et neiger sur les reliefs) à l'avant d'une nouvelle descente d'air froid. 

Ce lundi, un flux de secteur Nord va gagner la France. Nous allons renouer avec des conditions relativement ensoleillées mais surtout plus froides. La masse d'air à 850 hPa (correspondant à une altitude 1 500 m environ) va s'abaisser entre -4 et -6°C sur la France. Ce "coup de froid" ne durera pas longtemps, environ 48h, avant le retour de conditions anticycloniques dès mercredi prochain. Au sol, les maximales ne dépasseront plus les 8 à 10°C en général. Toutefois, avec l'anticyclone, de nouvelles inversions thermiques se produiront avec des gelées matinales là où le vent sera faible mais de la douceur l'après-midi.

Pour la suite du programme, le scénario anticyclonique va se maintenir jusqu'à la mi-février environ. Certains modèles voient l'air froid se continentaliser sur l'Europe de l'Est et l'Europe du Centre. 20% d'entre eux, dont le déterministe CEP (l'un des meilleurs modèles) voient cet air froid gagner la France d'ici 10 jours environ. Ils restent minoritaires mais cela reste à surveiller. En bref, nous continuons de miser sur un mois de février dans les normes de saison, avec une alternance de douceur et de coups de froid modérés.

Partager sur