Prévisions & Suivi en temps réel

Le printemps avant le retour de l'hiver ?

Les hautes pressions actuellement positionnées sur la France nous protègent de toute perturbation. Ce dôme de hauts-géopotentiels va se maintenir toute la semaine, nous garantissant un temps printanier. Il faudra bien en profiter car une nouvelle coulée froide et dépressionnaire est entrevue pour la semaine prochaine. Détails ci-dessous. Comme à l'accoutumée, nous allons d'ores et déjà nous intéresser à la semaine en cours. Une petite évolution est à souligner - comparativement aux dernières prévisions - pour la journée de vendredi.

En attendant, pour demain mercredi et jeudi, c'est le soleil qui continuera de resplendir en toutes zones. Les brises marines seront discrètes en matinée, puis vont atteindre 20 à 30 km/h en général l'après-midi, jusqu'à 35/40 km/h dans le domaine de l'autan ainsi qu'en bord de mer. Nuits fraîches, mais journées très agréables avec des maximales atteignant souvent 14 à 16°C en bord de mer (tempéré par les brises marines), 16 à 18°C sur l'Aude et la Lozère, 20 à 21°C sur les Pyrénées-Orientales et l'Hérault, 22 à 24°C sur le Gard et le Vaucluse. 

La journée de vendredi, qui devait initialement être ensoleillée, se voit dans les derniers scénarios plus mitigée. En effet, une petite faiblisse dépressionnaire va glisser sur l'Espagne. Cette dernière va faire remonter des nuages élevés du sud, depuis la Méditerranée, avec un voile nuageux assez consistant par moments. Rien de bien méchant toutefois. On note l'éventualité d'avoir quelques gouttes de pluie isolément mais pas de quoi enrayer la sécheresse qui continue de s'aggraver.

Malgré ces quelques nuages, nous conserverons un temps très doux, avec des maximales assez proches des jours précédents. Pour le week-end, un début de changement de temps va s'amorcer surtout par le nord du pays, avec une coulée froide qui va débuter son amorçage. Dans un premier temps, nous ne seront pas concernés et les températures resteront très douces, grâce au soleil notamment. Ainsi, la barre des 20°C devrait être assez fréquemment atteinte en plaine. Quant à lundi prochain, voici ce qui est vu "débouler" par le nord : 

On redoute très clairement le retour d'un flux de nord, avec toutefois deux scénarios possibles à cette heure. Le modèle GFS (scénario 1) voit la coulée froide centrée sur la France, en flux de nord, avec une baisse significative des températures (nombreuses gelées en France, neige à basse altitude) et beaucoup de vent sur notre région. Le modèle CEP voit cette coulée froide moins rentrer sur la France et un peu plus à l'Ouest. Cela irait dans le sens d'une baisse des températures (unanimité à ce sujet) mais avec des risques de gel limités notamment sur le sud du pays.

Un scénario à la CEP est par contre beaucoup plus humide, et il faudrait alors surveiller un risque d'épisode cévenol neigeux sur nos reliefs, d'autant que la saisonnalité s'y prête pour ce type d'épisodes... Alors pour le moment, la surveillance s'impose notamment pour les professions de l'agriculture. Ce n'est pas encore une alerte, car certains scénarios limitent le risque de gel en raison du vent et des nuages, mais nous resterons attentifs afin de vous informer au mieux. 

Partager sur