Prévisions & Suivi en temps réel

Le point sur le risque d'orages ce week-end

Qu'on se le dise d'entrée, celles et ceux qui attendent une pluie généralisée et régulière, bénéfique pour la nature seront forcément déçus. Nous sommes dans une configuration lourde et instable. Qui dit orages dit cumuls très hétérogènes avec plus de 90% de la région qui restera au sec face à seulement quelques secteurs très localisés qui seront arrosés. Cela commence dès cette nuit. En effet, de violents orages sont attendus dans le Sud-Ouest de la France, raison pour laquelle plusieurs départements ont été placés en vigilance orange.

Ces orages vont ensuite remonter vers le Nord-Est en soirée et nuit suivante. Ils suivront une trajectoire qui devrait les faire passer par le Tarn, l'Aveyron puis la Lozère. A priori, aucun risque que ces orages ne débordent en plaines sur notre région si ce n'est dans l'extrême Ouest de l'Aude où un doute est permis, à la frontière de la Haute-Garonne. C'est donc la Lozère qui tire son épingle du jeu la nuit prochaine, surtout la moitié Nord du département.

Carte : Météociel

Samedi, nous devrions retrouver des conditions quasi similaires avec un temps lourd, chaud et sec sur la majorité de la région. Le risque orageux devrait passer entre Aveyron et Lozère dans la nuit de samedi à dimanche. La journée de dimanche sera la dernière possibilité d'avoir des orages et là encore, les conditions ne sont pas parfaites surtout sur une partie de la région. En effet, la bascule du vent s'opèrera dès dimanche matin avec une tramontane qui va se renforcer sur l'Aude gagnant progressivement le Nord des Pyrénées-Orientales et l'Hérault.

Ce vent empêchera toute formation d'orages. Ce risque orageux devrait donc se limiter aux zones où le vent marin persistera quelques heures de plus, à savoir sur l'Est du Languedoc et notamment entre Gard et Lozère et surtout la vallée-du-Rhône. Sur ces secteurs, après dissipation de brumes matinales, les cumulus vont bourgeonner rapidement dès le milieu de journée. Dans une ambiance très chaude et lourde, des orages vont se développer dans l'après-midi.

Animation : Météociel

Les premiers orages sont attendus sur les reliefs surtout sur l'Ardèche mais potentiellement aussi sur les Cévennes entre Gard et Lozère. En deuxième partie d'après-midi et soirée, quelques cellules orageuses pourront alors s'étendre sur le Nord du Gard. Comme on peut le voir sur la carte ci-dessus, la moitié Sud du Gard devrait bien rester au sec. Ultra localisés, ces orages pourront être forts avec un risque de grêle, de fortes pluies et de rafales de vent à leur passage au vu d'une instabilité importante de la masse d'air.

Au final, comme nous l'indiquons en début d'article, le temps instable des prochains jours ne comblera pas du tout le manque d'eau. Les quelques cellules isolées sur le Nord du Gard dimanche resteront anecdotiques. Seul le Nord de la Lozère peut compter sur plusieurs passages orageux avec donc des cumuls de pluie plus notables. C'est toujours ça de pris. Cela est d'autant plus sérieux qu'aucune "vraie" pluie n'est entrevue par les modèles pour la suite.  Le déficit se creuse chaque jour et les occasions de le ralentir et/ou de le combler se font rares et sont généralement insignifiantes.

Partager sur