Prévisions & Suivi en temps réel

La baisse des températures se confirme

Nous sommes actuellement sous l'influence d'un flux d'Ouest faiblement dépressionnaire qui déborde l'Atlantique. La zone dépressionnaire principale s'étire plutôt entre le Groenland, l'Islande et le Royaume-Unis. Dans le même temps, un dôme anticyclonique est centré sur la Scandinavie (le fameux AS = Anticyclone Scandinave, essentiel aux coulées froides l'hiver). Ce dernier pilote un flux d'Est entre la Russie, l'Ukraine et la Pologne, où de l'air très froid est attendu dans les prochains jours.

Cet air froid continental ne va pas nous atteindre. Pour autant, la baisse des températures se confirme. Elle sera liée à la poursuite d'un flux d'Ouest à Nord-Ouest plus ou moins dépressionnaire selon les périodes. Nous allons enchaîner les passages de petits talwegs dépressionnaires avec des périodes plus anticycloniques. A l'arrière des dépressions, de l'air plus froid va être advecté. Toutefois, il s'agit d'air "frais" d'origine Océanique, qui aura traversé tout l'Atlantique depuis le Groenland. En bref, s'il va faire plus froid, ne vous attendez pas à l'arrivée du général Hiver sur nos régions Méditerranéennes. 

Pour demain jeudi, une nouvelle zone dépressionnaire va gagner le nord de la France. Elle va advecter une nouvelle perturbation, qui va arriver de façon très atténuée sur notre région. Les nuages sont graduellement plus nombreux au fil des heures. En toute fin de journée et/ou début de soirée, un petit front froid balaie notre région. Il s'accompagne d'averses ou de pluies faibles, qui vont donner des cumuls faibles de 2 à 5 mm en général sur nos plaines, parfois 10 mm sur les reliefs. A noter : le Roussillon (Pyrénées-Orientales) sera également touché par cette perturbation.

A son passage, les températures sont en baisse ce qui permet au(x) grésil/flocons de neige de se manifester au-dessus de 1500 m sur la Lozère, plutôt 1800 m sur les Pyrénées. Les quantités sont INSIGNIFIANTES ! Vendredi, nous sommes suffisamment loin des dépressions sur le nord de la France pour éviter les précipitations. Toutefois, des nuages élevés parfois épais circulent, donnant un ressenti bien mitigé pour cette journée. Le mistral et la tramontane soufflent modérément dans leurs domaines, avec des rafales de 40 à 50 km/h. Toutefois, ce vent de terre va advecter de l'air progressivement plus frais

Les maximales ne devraient pas dépasser les 13 à 14°C dans l'intérieur des terres, éventuellement 15°C en bord de mer. Sur les reliefs, ne comptez pas plus de 4 ou 5°C en journée sur les plateaux au-dessus de 1000 m. Samedi, le soleil domine largement en plaine et bord de mer, alors que les nuages sont nettement plus nombreux sur les reliefs, normalement sans précipitation. Le mistral et la tramontane semblent se renforcer, avec des rafales de 60 à 70 km/h dans leurs domaines habituels.

La baisse des températures se confirme pour le week-end. Les maximales ne devraient pas dépasser les 11/12°C dans les secteurs les plus ventés, jusqu'à 14°C dans les zones moins exposées. Dimanche matin, malgré le vent toujours présent, le gel devrait se généraliser sur la Lozère et les Pyrénées, alors que les minimales continueront de baisser en plaine, avec des minimales de 3 à 5°C sur le Gard et jusqu'à 8°C côté Pyrénées-Orientales. En soit, la baisse des températures ne fera que nous emmener au niveau des moyennes saisonnières. Rien de plus. A ce titre, des chutes de neige sont possibles dimanche matin en Lozère, à assez basse altitude (à surveiller). 

Partager sur