Prévisions & Suivi en temps réel

L'hiver est-il terminé en France ?

La question est posée dans le titre de l'article : l'hiver est-il terminé en France ? En effet, vous avez pu le constater, malgré des températures minimales assez fraîches les températures sont très douces durant les après-midis. Il a fait 14 à 16°C de façon générale cet après-midi sur les plaines du Languedoc-Roussillon, localement 17°C près de Montpellier. Cette grande douceur diurne va se maintenir demain, avant une nouvelle baisse des températures prévue pour lundi.

En effet, un talweg (axe dépressionnaire en forme de "V") va plonger en plein sur la France entre dimanche et lundi. Sur notre région, il sera accompagné d'une perturbation pluvio-neigeuse (selon l'altitude) dimanche après-midi et soir. La neige, d'abord située au-dessus de 1500 m, va s'abaisser sous les 1000 m dimanche en soirée. Lundi et mardi, de l'air plus froid se propagera jusqu'aux plaines et littoraux. En bref, un temps de saison. 

Entre mardi et vendredi prochain, une dorsale anticyclonique devrait s'élever des Açores et de l'Espagne en direction de la Scandinavie, conduisant à un possible AS (Anticyclone Scandinave). Cette situation est favorable en général au redouté "Moscou - Paris" sauf que dans cette situation, la France devrait se retrouver assez proche de l'alimentation anticyclonique. Dans ce contexte, nous misons sur un flux d'Est dynamique se propageant jusqu'à la Suisse et l'Italie, débordant avec une courbure anticyclonique (peu de dynamisme) vers la France.

Le scénario ci-dessous illustre le modèle CEP. Nous serions au carrefour des deux influences : l'anticyclone à l'Ouest et l'air froid continental à l'Est. Le scénario le plus probable en terme de temps sensible est donc un temps ensoleillé sur notre région, avec de fortes inversions thermiques caractérisées par des gelées marquées là où il n'y aura pas de vent et des températures de saison l'après-midi. En ce sens, l'hiver n'est pas encore terminé !

Objectivement, malgré l'apparition de scénarios voyant l'air très froid et dynamique pénétrer jusqu'en France, ces derniers semblent peu probables pour le moment. Nous pourrions rester dans une situation à flux d'Est peu dynamique et anticyclonique jusqu'à la mi-février environ. La suite est incertaine car les principaux modèles de prévision voient de nouvelles pulsions chaudes aux hautes latitudes, quelque part entre le Groenland, l'Islande et la Scandinavie.

La situation sera dès lors à surveiller car de nouvelles descentes d'air très froid sont possibles sur une partie de l'Europe vers le 20 février sans qu'il soit possible de savoir si elles atteindront ou non la France. Le modèle GFS ci-dessous illustre ce potentiel, bien que la carte ne soit pas à prendre au pied de la lettre en raison d'une échéance très lointaine. Si l'alimentation anticyclonique se fait sur l'Atlantique, il est probable que notre pays soit concerné par le retour d'un froid plus humide. Si l'alimentation anticyclonique se fait sur la France, le temps sera plus calme et forcément moins froid. Pour répondre à la question de l'article : non, l'hiver n'est pas terminé. Il ne faut pas se laisser "berner" par la douceur relative actuelle.


Nous profitons de cet article pour rappeler aux agriculteurs que nous proposons des services de prévisions et d'alertes dédiés aux problématiques agro-météorologiques, dont le gel à l'approche des floraisons. N'hésitez pas à nous contacter via le formulaire ci-dessous : 

Partager sur