Prévisions & Suivi en temps réel

Hausse des températures : plus de 20°C ce week-end !

La semaine passe et nous nous rapprochons de l'échéance d'un potentiel week-end printanier. En effet, l'anticyclone des Açores va progressivement migrer vers la France, surtout la moitié Sud. Cela nous donne dans une semaine ensoleillée si on oublie la journée de lundi faiblement pluvieuse. Le seul bémol actuellement est qu'avec la circulation des perturbation entre Grande-Bretagne et Europe de l'Est, mistral et tramontane soufflent. Ils sont assez modérés mais limitent le ressenti. Ce vent se calmera temporairement demain avant de souffler de nouveau vendredi.

Le vent devrait ensuite perdre beaucoup de terrain samedi pour nous donner un week-end déventé et dominé par de faibles brises. Quelques incertitudes persistent avec des scénarios (minoritaires) qui font persister faiblement le vent dans les couloirs habitués (Aude et le long du Rhône). Toutefois, nous privilégions un week-end déventé avec les dernières rafales samedi matin.

Carte : tropicaltidbits

La carte ci-dessus est assez nette. En rouge, on remarque une puissante anomalie sur la France synonyme de la bulle anticyclonique attendue sur le pays d'ici samedi et dimanche. Celle-ci sera accompagnée d'air doux aussi bien en altitude qu'au sol. En effet, la température à 850 hPa (environ 1500 mètres) pourrait atteindre les 10°C. Cela reste une très mauvaise prévision pour les stations de ski. Cette douceur se fera également ressentir au sol puisqu'une hausse des températures est attendue. Celle-ci débute actuellement mais elle sera encore plus effective ce week-end et lundi.

En effet, nous devrions déjà allègrement dépasser les 15°C à l'ombre ces prochains jours. Cela donnera un ressenti encore plus doux au soleil. Vendredi, nous devrions atteindre 16 à 18°C (toujours à l'ombre). Samedi, les 17 à 18°C gagneront du terrain puis nous devrions, a priori, dépasser la barre des 20°C dimanche et lundi.

Carte : Météociel


Comme nous le répétons souvent et en anticipation des remarques, ces coups de douceur ne sont pas nouveau. C'est assez fréquent d'avoir une hausse temporaire des températures fin février. En revanche, plusieurs éléments sont importants à noter faisant de notre hiver 2019/2020 un hiver remarquable. Premièrement, cette douceur n'en est pas à son premier coup d'essai car nous avons déjà battu des records les premiers jours de février. De plus, cela fait suite à des mois de décembre et janvier particulièrement doux et sans réel coup de froid. En bref, même si nous pouvons profiter de cette météo agréable, il faut garder à l'esprit que cela n'est pas normal.

Allons-nous le payer par la suite ? Il n'y a pas de règle et nous aurions même tendance à dire que oui nous allons le payer avec un printemps chaud suivi d'un été toujours chaud. En attendant, cette douceur printanière ne devrait heureusement pas durer avec une baisse des températures envisagée en cours de semaine prochaine. Celle-ci restera très ordinaire pour une fin février mais le printemps définitif n'est pas encore là et heureusement.

Partager sur