Prévisions & Suivi en temps réel

Goutte froide sous surveillance : pluies possibles mardi sur l'arc Méditerranéen ?

Nous évoquons depuis quelques jours le passage d'une goutte froide sur la France pour le début de semaine prochaine. Aussi surprenant soit-il, les derniers ajustements semblent être un peu plus favorables à la mise en place d'une dégradation sur les régions Méditerranéennes pour la journée de mardi. Les modèles déterministes voient désormais la goutte froide d'altitude circuler plus à l'Ouest.

Ci-dessous, voici le scénario de GFS. La goutte froide glisse de la Grande-Bretagne vers le golfe du Lion. Dans cette situation, le Languedoc-Roussillon connaîtrait une dégradation de faible ampleur, avec de faibles pluies non généralisées et des cumuls généralement compris entre 1 et 5 mm en plaine, 10 mm sur les versants nord des reliefs (Pyrénées / Lozère). Pas de quoi enrayer la sécheresse, mais de quoi marquer une "petite pause"

Il est à noter que dans ce type de scénario, de fortes intempéries pourraient se produire entre la Corse et l'Italie (golfe de Gênes / Ligurie). La Provence (Var / Alpes-Maritimes) serait également sous surveillance. Le modèle déterministe CEP est plus "incisif" avec une goutte froide circulant sur un axe Bretagne - Catalogne. Dans ce contexte, c'est la Provence qui serait sujette au risque d'épisode méditerranéen intense (Bouches-du-Rhône / Var / Alpes-Maritimes).

Il s'agit du scénario le plus "occidental" et donc minoritaire à cette heure. Néanmoins, s'il vient à prendre le dessus, nous pourrions espérer des pluies plus copieuses également près du Gard et de la vallée du Rhône (voir carte ci-dessous) - là où la sécheresse est la plus intense à cette heure. Les pluies seraient plus faibles sur le reste de la région, en dehors des reliefs exposés aux pluies orographiques :

Par conséquent, dans un contexte de sécheresse exceptionnelle, l'évolution des prévisions est assez notable en cette fin de semaine. Nous pouvons légitimement espérer une dégradation à minima de faible ampleur sur le Languedoc et le Roussillon, mettant fin à la série consécutive de journée sans pluie (0.0 mm). Si le modèle CEP est plus optimiste que les autres pour espérer un arrosage "conséquent", il reste néanmoins minoritaire.

C'est pourquoi nous retiendrons à cette heure pour notre région une prévision de faibles pluies, avec des cumuls modestes. Les fortes précipitations devraient se produire entre la Côte d'Azur, la Corse et la Ligurie en Italie. Nous surveillerons attentivement l'évolution des projections ces prochaines heures afin de vous informer en temps réel. 


Partager sur